Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Phiture, la tech au service du bien commun

Publié par Colin de Korsak le | Mis à jour le
Phiture, la tech au service du bien commun

Le 13 septembre dernier, la fondation du groupe Raise a lancé Phiture, un fonds d'investissement tech à but non lucratif, dont les gains seront reversés à des associations environnementales et sociétales.

Je m'abonne
  • Imprimer

Comme un symbole, le jour de la création de Phiture, Yvon Chouinard le fondateur de Patagonia a annoncé reverser toutes ses actions à une fiducie oeuvrant pour le climat. Certes l'échelle n'est pas la même, mais l'esprit du geste est similaire. Le nouveau-né Phiture, innove avec un projet philanthrope : investir dans le capital de start-up tech françaises et récupérer les gains pour en faire don à des associations. Trois axes ont été définis, l'environnement, l'entreprenariat et l'emploi, avec des associations partenaires qui ne sont autres que Time for the Planet, Singa et Bayes Impact. Pour l'heure, Phiture a déjà investi dans huit sociétés différentes dont Moka.care et Strapi et comptes parmi ses investisseurs donateurs Jean-Charles Samuelian, fondateur d'Alan, ou encore Nicolas Julia, fondateur de Sorare.

Ce nouveau fonds d'investissement espère permettre à des entrepreneurs de voir leurs dons et leur impact démultipliés. La French Tech génère « énormément d'argent », constate Laure Gutierrez, community lead chez Raise Sherpas. « On s'est dit qu'il était dommage de ne pas utiliser cet argent pour maximiser l'impact auprès d'associations », poursuit-elle. Phiture entre dans le tour de table des start-up que le groupe Raise accompagne, et bénéficie ainsi de leur confiance.

Un engagement pour la France

L'idée de créer Raise est venue d'un article qui titrait « jeunes de France barrez-vous ». Clara Gaymard et Gonzague de Blignières, les fondateurs de Raise, ont voulu prouver que la France est un pays attractif, en soutenant les entrepreneurs. C'est ainsi que le fonds d'investissement Raise est né en 2013. Les équipes d'investissement de Raise reversent 50 % de leur plus-value à Raise Sherpas, la fondation du groupe, qui accompagne des start-up françaises en post-amorçage. « L'idée de la fondation est de prouver que la France est un pays attractif, qui peut créer de l'emploi, de la valeur mais aussi répondre aux défis sociaux et environnementaux liés à l'entreprenariat », affirme Laure Gutierrez. Pour l'instant le principal objectif de Phiture est de montrer que son modèle est viable en récupérant de l'argent sur ses investissements et en réalisant des dons.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande

Retour haut de page