Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Les employeurs plus transparents sur les salaires

Publié par Colin de Korsak le - mis à jour à
Les employeurs plus transparents sur les salaires

Pour l'instant, les entreprises ne sont pas encore obligées d'indiquer le salaire dans leurs offres d'emploi. Pourtant cette information est de plus en plus demandée par les candidats, en résulte une inversion de la tendance.

Je m'abonne
  • Imprimer

Dans l'hexagone, la moitié des offres d'emploi (49,5 %) affichent un salaire, selon une étude récente d'Indeed. Ce chiffre a presque doublé entre 2019 et 2023. Toutefois, on observe des disparités sur ce sujet entre différents secteurs d'activité.

Les employeurs dans les soins personnels et à domicile sont les plus transparents sur les salaires, avec 79 % des offres affichant une rémunération. Dans la catégorie des bons élèves suivent ensuite les secteurs de l'éducation et de la formation (66 %), du transport aérien (64,8 %), de la restauration (63 %) et de la comptabilité (62 %).

À l'inverse, la transparence salariale dans certains métiers reste faible. En France, c'est dans les médias et la communication que la transparence est la plus faible, avec 28 % des offres affichant un salaire. Les autres secteurs les moins transparents sur le salaire sont la banque et la finance (33 %), la gestion de projet (33,7 %), le développement informatique (34,6 %) et enfin la médecine et chirurgie (35,3 %). On remarque ainsi que les salaires pour les emplois les mieux rémunérés ont tendance à être moins souvent dévoilés dans les offres.

Une évolution progressive

La transparence des salaires tend à évoluer. L'étude démontre qu'en France entre mars 2022 et mars 2023, plusieurs secteurs affichent davantage le salaire dans leur offre d'emploi. L'augmentation la plus significative concerne les métiers de la pharmacie.

Ils révèlent désormais les salaires dans 59,5 % de leurs offres, soit une progression de 18 % sur un an. Aussi, le domaine du marketing change ses habitudes. En effet, 39,6 % des offres d'emploi dans le secteur du marketing affichent un salaire, soit une évolution de 14,4 % sur un an.

Les salaires bientôt indiqués obligatoirement

En outre, le Parlement européen adopté le 24 avril dernier de nouvelles règles sur la transparence salariale. Ces directives obligent les entreprises à informer les demandeurs d'emploi du salaire ou de la fourchette de rémunération dans l'avis de vacance et avant l'entretien d'embauche.

Ces nouvelles réglementations entreront en vigueur lorsqu'elles seront publiées au Journal officiel de l'UE. Selon le Conseil européen, les pays membres de l'UE auront trois ans à leur disposition pour appliquer ces nouvelles lois dans leur pays. Ainsi, d'ici trois ans les employeurs seront obligés d'afficher le salaire dans leurs offres d'emploi.

Méthodologie

La transparence salariale dans les offres d'emploi est calculée en divisant le nombre d'offres uniques mentionnant un salaire par le nombre total d'annonces uniques dans un mois donné. Les informations salariales sont extraites des offres d'emploi publiées sur Indeed. Les annonces mentionnant des salaires horaires et hebdomadaires sont exclues de l'analyse, de même que les familles de métiers qui, pour un pays donné, affichaient moins de 100 annonces en janvier 2023. Les terciles de salaires sont définis en fonction du salaire médian de chaque famille de métier en 2019 et sont maintenus constants dans le temps.

 
Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

Good News by Netmedia Group

La rédaction vous recommande

Retour haut de page