Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

[Tribune] Le budget, premier acte de management 2022

Publié par le - mis à jour à
[Tribune] Le budget, premier acte de management 2022

Fin d'année oblige, les dirigeants sont en pleine réflexion, négociation, renégociation, fixation des différents budgets 2022. Ils auront souvent un objectif en tête à moyen et long terme, à savoir 2025. Mais en amont il s'agira de préparer 2022, leur première étape !

Je m'abonne
  • Imprimer

Comme chaque année, la préparation budgétaire de l'année à venir se jouera à plusieurs niveaux. Ainsi, en premier lieu elle concernera les équipes. Il faudra formaliser ses ambitions pour chacune d'elles et mettre en face des moyens et investissements cohérents via une stratégie adaptée pour chaque service, filiale, site, etc.

Ensuite, le dirigeant devra ajuster les objectifs collectés et ses ambitions avec la stratégie globale du groupe. Ainsi, tout devra être la conséquence d'une réflexion poussée et non comme on le voit souvent, le fruit d'une simple répartition quantitative de ses ambitions via une règle de calcul.

S'attaquer aux objectifs des équipes

C'est un véritable acte de management que d'imaginer l'année suivante avec les outils à sa disposition : il s'agit donc de faire un état des lieux.

Dans un premier temps, il faudra analyser le dimensionnement d'équipe (faut-il recruter ?), en deuxième lieu passer en revue les compétences de chacun de ses collaborateurs. Puis, imaginer dès maintenant la construction de la dynamique du groupe autour de ces enjeux.

Cette démarche nécessite la transmission par le codir d'un cadre de référence, c'est-à-dire la mise à disposition, par les différents services, d'analyses des exercices précédents, d'études des marchés, de présentations des innovations en cours...

Partager avec chaque manager sa vision

Ce temps d'échange est avant tout, pour eux et pour leurs équipes de direction, un temps d'analyse de chacun de leurs managers. De même, cela permet de savoir si le manager a compris leurs attentes, s'il est à même de prendre la tête des ambitions. De même cela permet de déterminer quels sont les éléments manquants pour déployer les plans d'action. Le manager est-il capable de repenser ses plans à la lumière des apports du dirigeant ? Et s'il n'adhère pas ? Il est possible que le manager ne s'engage pas sur la même voie que celle tracée par le dirigeant.

C'est un indicateur managérial pour les dirigeants. On se demande alors s'ils sont au bon endroit pour la phase suivante. Seront-ils en mesure de remplir les missions dans ce cadre d'ambition pour l'entreprise ?

Ce deuxième temps sera essentiel pour débuter 2022 puisqu'il permettra de valider l'adhésion des managers convaincus et engagés.

Construire et compléter l'équipe pour 2022

Les dirigeants peuvent désormais déterminer les moyens qui permettront d'adapter leurs équipes au contexte. Pour ce faire, le dirigeant devra :

- faire une mise en réseau de ses équipes (chacun est à même d'apporter un soutien de compétence, d'énergie à un autre service, une autre filiale, un autre site);

- partager des bonnes pratiques (faire connaitre les réussites et les méthodes gagnantes au sein de chaque équipe);

- concevoir un plan de formation en adéquation avec leurs constats, pour qu'ainsi chacun puisse rapidement être le plus efficient possible.

Prendre les décisions nécessaires pour compléter les plans d'action des équipes

Ici le dirigeant devra faire appel à son sens pratique et tenir compte des premiers retours pour savoir s'il doit imposer plutôt que d'adapter sa stratégie globale, comme la culture managériale française l'impose parfois.

Il devra également partir du principe que les ambitions sont atteignables, bien souvent sous réserve d'apports complémentaires.

Ainsi, il lui faudra répondre à ces 3 questions :

- Comment compléter ses investissements pour donner les moyens ?

- Comment compléter ses équipes pour avoir les compétences ?

- Comment adapter ses stratégies sans changer ses ambitions (sous-traitance, rachat...) ?

Le cadre définitif : combien, comment, avec qui, quand ; reste la responsabilité du dirigeant.

Ainsi, en impliquant davantage les équipe dans la réflexion budgétaire, le dirigeant s'assurera d'emporter leur adhésion sur son projet. Bien sûr, il faudra mettre en face des ambitions atteignables. A travers cette concertation, le dirigeant permettra à son équipe, ses managers et son codir de travailler main dans la main et en confiance.

Pour en savoir plus

Spécialiste de la gestion d'entreprise, François Enius accompagne depuis 1996 les dirigeants et leurs équipes dans l'adaptation de leur organisation, la création ou l'évolution de leur culture d'entreprise.

Entrepreneur dans l'âme, François Enius a été à la tête de plusieurs entreprises, de la PME familiale aux filiales de grands groupes. Plus d'informations ici et sur sa chaîne Youtube

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande