Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Entreprendre au Royaume-Uni : quelles sont les démarches pour un entrepreneur ?

Publié par Sandrina Gomes Teixeira le - mis à jour à
Entreprendre au Royaume-Uni : quelles sont les démarches pour un entrepreneur ?

7ème économie mondiale, le Royaume-Uni offre aux entrepreneurs un écosystème propice aux bonnes affaires. Avec des villes d'entrepreneurs comme Londres, Oxford ou encore Reading, le pays propose un marché ouvert à l'international.

Je m'abonne
  • Imprimer

Avec un PIB de £ 3 187 milliards, le Royaume-Uni est le 2ème exportateur mondial de services après les USA et 11ème exportateur de marchandises. Avec le récent Brexit, il peut être plus compliqué d'ouvrir une entreprise au Royaume-Uni en tant qu'étranger. Un visa est nécessaire pour s'établir dans le pays : il faut obtenir les statuts « pre-settled » et « settled » selon le temps de résidence au Royaume-Uni.

Les différentes formes juridiques au Royaume-Uni

Le Royaume-Uni propose quatre formes de statuts juridiques pour les entreprises. Similaires aux françaises, elles ont des caractéristiques bien précises.

  • Sole Trader : C'est la forme juridique la plus simple au Royaume-Uni. C'est une société à risque illimité, s'apparentant à la micro-entreprise. Elle est utilisée pour les auto-entrepreneurs. Les bénéfices et autres revenus doivent être fiscalisés au travers de l'annual self assessment process. Si le chiffre d'affaires annuel n'atteint pas £10 600, il n'y a pas d'impôts. Au-delà, le taux d'imposition est de 20%.
  • Partnership : Similaire à la forme Sole Trader mais avec deux associés ou plus.
  • Limited Company : Société à responsabilité limitée, s'apparente à la SARL française. Les impôts sont déterminés par rapport au chiffre d'affaires à hauteur de 20% avec un seuil de £300 000 par an. Il est possible de retenir les bénéfices et de les répartir sous forme de dividendes sur les années fiscales à venir. Le dirigeant peut retarder le paiement des impôts.
  • Limited Liability Partnership : Similaire à la Limited Company, la seule différence réside dans l'imposition.

La fiscalité au Royaume-Uni

La TVA au Royaume-Uni est de 20%. Un entrepreneur ne sera pas forcément soumis à la TVA, sauf si son chiffre d'affaires dépasse les £83 000 par an.

L'impôt sur les sociétés est plus bas qu'en France, avec un taux de 19%.

Les villes où l'entrepreneuriat fleurit

De nombreuses villes sont propices à l'entrepreneuriat au Royaume-Uni. En 2018 et en 2019, le pays a été élu meilleur pays au monde pour les sociétés. Londres a l'air d'être la solution de facilité car c'est la capitale. La ville est considérée comme le 2ème meilleur écosystème pour les jeunes entreprises, derrière la Silicon Valley. Mais le Royaume-Uni a plus de paysages à offrir que la ville de Londres.

Oxford

Peuplée de prestigieuses universités, la ville d'Oxford accueille une multitude d'étudiants étrangers. Avec une ouverture à l'international et un marché développé, la ville possède une main d'oeuvre hautement qualifiée.

Reading

Aussi appelée « la Silicon Valley britannique », Reading possède de nombreuses sociétés dans l'informatique. L'écosystème entrepreneurial de la ville est dynamique et propice aux bonnes affaires.

Southampton

L'écosystème de start-up technologiques et scientifiques de Southampton est en ébullition. Le Parc scientifique de la ville propose un programme d'incubation avec des prix à la clé, dont £1 000 pour le développement de la start-up.

Milton Keynes

En 2016, la ville a enregistré une croissance record du marché du travail. Milton Keynes propose une stabilité économique idéale. Elle a été élue 8ème meilleure ville britannique pour l'innovation technologique en 2017.

Bristol

L'économie de la ville de Bristol est diversifiée. La main d'oeuvre est hautement qualifiée et compétente.

Les secteurs porteurs au Royaume-Uni

Les secteurs porteurs au Royaume-Uni comprennent le système de santé, l'agro-alimentaire, l'environnement et les énergies renouvelables ainsi que l'aéronautique, la défense et le spatial.

Les secteurs de la finance, le secteur ferroviaire, le retail, les industries créatives et le secteur de la construction sont également propices au business au Royaume-Uni.

Comment créer une entreprise au Royaume-Uni ?

Les démarches pour créer son entreprise au Royaume-Uni sont relativement simples. Après avoir trouvé l'idée de la société, il est nécessaire de déposer le nom de celle-ci à la Companies House.

Réunir les documents nécessaires

Les documents nécessaires à l'enregistrement de l'entreprise sont les suivants :

  • Le nom de la société
  • L'adresse physique au Royaume-Uni
  • Le détail de la distribution du capital et des actions. Le dirigeant doit posséder au minimum une action.
  • Les informations personnelles du directeur de la société et si besoin du secrétariat
  • Les informations personnelles du ou des shareholders de la société

Memorandum & Articles of Association

Le Memorandum et les Articles of Association sont indispensables pour la création d'une société au Royaume-Uni.

Le Memorandum est un court document regroupant une série d'articles standards par lequel les Shareholders confirment leur volonté de créer l'entreprise. Le document doit être rempli et remis à la Companies House.

Les Articles of Association sont l'ensemble des règles et des normes de la société et définissent comment les associés vont la diriger.

S'enregistrer auprès de la Companies House

Il existe trois manières de s'enregistrer auprès de la Companies House. Deux se passent en ligne. Chacune d'entre elles a un tarif différent.

Pour s'enregistrer via le logiciel de la Companies House, cela coûtera £13.

Pour s'enregistrer sur le site internet de la Companies House, cela coûtera £15.

Par courrier, la procédure dure 5 jours en moyenne. Les frais avoisinent les £40.

L'entrepreneur attendra ensuite la validation, qui survient assez rapidement. Via les services en ligne, la confirmation d'enregistrement se fait au bout de deux à trois heures.

Établir les registres de la société

Plusieurs registres doivent être établis pour créer sa société au Royaume-Uni :

  • Register of Directors
  • Register of Directors Residentiel Addresses
  • Register of Secretaries
  • Register of Members or Shareholders
  • Register of Allotment of shares
  • Register of Share Transfers
  • Register of Mortgages and charges

Les autres tâches importantes à réaliser

Tout d'abord, il est primordial d'ouvrir un compte bancaire professionnel pour son projet de création d'une nouvelle entreprise. Cela afin de déposer le capital de départ sur le compte et de pouvoir gérer les finances de la société. Il faudra ensuite signer le certificat de distribution des actions.

Il faudra ensuite s'enregistrer au His Majesty's Revenue and Customs (HMRC). Grâce à cela, l'entrepreneur pourra récupérer son numéro de TVA. Pour terminer, il faut établir le PAYE (Pay As You Earn) pour les salariés de l'entreprise.

Les inconvénients à entreprendre au Royaume-Uni

Bien qu'il existe de nombreux avantages à entreprendre au Royaume-Uni, il y a tout de même quelques inconvénients.

Le taux de chômage au Royaume-Uni est très faible et avoisine les 5%. Les salariés au Royaume-Uni sont exigeants car la meilleure main d'oeuvre est plus rare. Il faudra proposer des rémunérations plus importantes afin de les accueillir dans votre société, car ils choisiront la meilleure offre pour eux. Le smic anglais est plus élevé qu'en France, pour un salaire de £4,5 de l'heure.

Si le smic est aussi haut, c'est parce que la vie au Royaume-Uni est bien plus chère qu'en France. Les produits et les services peuvent coûter également plus cher, surtout si vous choisissez des fournisseurs locaux. Veillez à prendre en compte ce détail avant de vous installer au Royaume-Uni.

Les banquiers sont également plus exigeants. Si un entrepreneur souhaite emprunter une certaine somme d'argent, il devra construire un business plan très convaincant pour les banquiers. Il peut être plus difficile pour une nouvelle entreprise de prétendre à un crédit d'investissement.

À cause du Brexit, les procédures se sont compliquées quant au plan de création d'une société, mais le Royaume-Uni reste un pays propice au business, avec un marché dynamique et international. Il est possible de créer une entreprise en résidant n'importe où dans le Royaume-Uni.

Le Royaume-Uni en quelques données :

Capitale : Londres

Autres villes principales : Liverpool, Glasgow, Birmingham, Manchester, Edinburgh

Superficie : 246 690 km²

Indicatif téléphonique : +44

Roi : Charles III

Population : 67 886 004 hab.

Monnaie : Livre sterling (£)

Langue officielle : Anglais


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande

Retour haut de page