Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Entreprendre en Australie, quelles démarches pour se lancer ?

Publié par Sandrina Gomes Teixeira le - mis à jour à
Entreprendre en Australie, quelles démarches pour se lancer ?

L'Australie : un pays de rêve pourtant si éloigné de la France. De nombreux français s'exilent dans ce pays afin d'y monter leur propre société, mais qu'en est-il des visas ? Et quelles démarches effectuer ? Petit tour d'horizon des pré-requis pour entreprendre en Australie.

Je m'abonne
  • Imprimer

L'Australie est un pays-continent entouré par l'océan. Populaire pour l'opéra de Sydney, la Grande Barrière de corail et sa faune et sa flore très diversifiées, le pays regorge d'opportunités pour entreprendre. Il s'agit du plus grand pays de l'Océanie. Aujourd'hui, l'Australie est la 13ème puissance mondiale (source : senat.fr). C'est un marché attractif pour les entreprises françaises car les consommateurs australiens bénéficient du pouvoir d'achat le plus élevé d'Asie Pacifique et dépensent en moyenne 3 800 dollars américains en produits et en services (source : healyconsultants.com). Les règles de business sont les mêmes qu'en Europe ou qu'aux États-Unis, ce qui peut nettement faciliter les choses. Des visas sont nécessaires afin d'exercer une activité professionnelle mais surtout afin de créer une entreprise en Australie.

Les différents visas à obtenir pour entreprendre en Australie

Pour vous lancer dans l'entrepreneuriat australien, 2 visas sont nécessaires.

Le visa Subclass 188, un visa provisoire, permet à un entrepreneur d'aller en Australie pendant quatre ans et trois mois. Il est indispensable de posséder de l'expérience en tant que dirigeant avant de créer son entreprise. Pour être éligible, il faut il avoir des antécédents dans le business et être sponsorisé par un gouvernement d'État ou d'un territoire australien. L'analyse en détails de votre situation par les services de l'immigration Australienne sera effectuée. Le visa coûte entre 600 et 8770 AUD (Australian Dollars) et n'est accordé qu'aux personnes de moins de 45 ans.

Après le Visa 188, vous pouvez obtenir le Visa Subclass 132 qui vous permettra de rester en Australie de manière permanente. Ce visa coûte 7920 AUD. Cependant, certaines caractéristiques sont nécessaires afin de l'obtenir :

  • Posséder au moins 1,5 millions AUD nets sur son compte personnel
  • Avoir un CA annuel d'au moins 3 millions AUD pour au moins deux des quatre années fiscales précédant l'invitation
  • Avoir un actif net total d'au moins 400 000 AUD correspondant à la participation dans une ou plusieurs entreprises éligibles pendant deux des quatre années fiscales précédant l'invitation.

Les démarches pour enregistrer votre entreprise en Australie

Enregistrer votre société est simple en Australie, les démarches se font pour la majorité par internet. Le TFN (Tax File Number) est un numéro fiscal d'immatriculation obligatoire afin de pouvoir travailler en Australie. La demande de ce numéro peut se faire en ligne, auprès de l'Australian Taxation Office. Il vous faudra ensuite un numéro ABN, l'équivalent du SIRET. L'obtention de l'ABN peut également se faire en ligne, sur le site Australian Business Register.

Il est ensuite nécessaire de faire enregistrer son entreprise. Après avoir choisi le nom de votre société, vous pouvez le déposer à IP Australia. Pour créer une PTY LTD (SARL), il suffit de régler 800 AUD et de remplir un formulaire auprès de la Commission australienne des sécurités et investissements (ASIC).

Les inconvénients et les avantages à monter sa société en Australie

Il existe certains inconvénients quant au travail en Australie. Les visas sont particulièrement difficiles à obtenir. Le coût de la vie en Australie est également très élevé : il faut y être préparé pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Du côté des avantages, l'Australie est un marché attractif pour les entrepreneurs français car les consommateurs australiens bénéficient du pouvoir d'achat le plus élevé d'Asie Pacifique. La création d'une société à responsabilité limitée est simple : elle se fait en une semaine par un actionnaire unique. Elle ne nécessite la désignation que d'un seul gérant, et le capital social minimum est de seulement un dollar Australien. Le contexte occidental ne provoquera pas de changement trop brusque pour l'entrepreneur, car il est similaire au contexte français. L'économie Australienne est aussi en pleine expansion, ce qui représente une bonne opportunité pour les entrepreneurs.

L'imposition des sociétés en Australie

L'imposition des sociétés est équivalente à celle en France. Elle est de 30% sur les entreprises. Malgré la couverture sociale, il y a moins de cotisations (17 à 48%) et le prélèvement de l'impôt sur le revenu se fait à la source. Les deux principales taxes à payer lorsqu'on créé une entreprise en Australie sont la taxe nationale et la taxe fédérale.

Les principales formes juridiques pour créer une entreprise en Australie

Les principales formes juridiques pour créer une start-up en Australie sont sensiblement les mêmes qu'en France. Les noms sont différents mais nous avons des équivalents en France qui correspondent aux responsabilités engagées au sein de la société :

  • Proprietary Company, équivalent d'une SARL
  • Public Company, équivalent d'une SA
  • Joint Venture, équivalent d'une co-entreprise
  • Sole trader, équivalent d'une entreprise individuelle
  • Partnership, équivalent d'une société en nom collectif
  • Branch, équivalent d'une succursale.

En Australie, la forme de société la plus courante est la Proprietary Company, équivalente d'une SARL.

Les secteurs et business les plus porteurs en Australie

Le marché Australien est un marché d'opportunités jeune et dynamique. Grâce à son pouvoir d'achat élevé, de nombreux secteurs d'activité sont assez porteurs. Nous pouvons notamment citer les énergies renouvelables et propres ou le vin, des secteurs qui sont propulsés en tête d'affiche pour les entrepreneurs. Les nouvelles technologies, l'agri-business et l'art sont également des secteurs très porteurs en Australie.

Concernant les villes les plus populaires pour entreprendre, nous pouvons citer Sydney, une ville vivante, touristique, pleine d'entreprises et d'entrepreneurs. Melbourne et Perth sont également des villes très populaires, idéales pour y commencer un business.

Nos conseils avant d'entreprendre en Australie

Avant de vous lancer sur le territoire Australien, veillez à ce que vous ayez déjà une expérience dans le domaine entrepreneurial. Soyez également prêt à vous lancer dans l'inconnu : faites une étude de marché et déterminez les secteurs qui portent le plus en ce moment. Renseignez-vous un maximum auprès des organismes compétents, notamment auprès du service de l'immigration. Mettez également de l'argent de côté et surtout : apprenez l'anglais. Avoir un bon niveau d'anglais est primordial en Australie.

Ayez un partenaire local sur place afin de vous aider avec les différentes législations du pays : vous pourriez avoir besoin d'aide concernant différentes réglementations, surtout si vous ne vous êtes pas renseigné au préalable. Mais avant tout : ayez confiance en votre projet. Si vous souhaitez créer une entreprise, vous vous devez d'avoir foi en votre société et d'assurer sa pérennité.


L'Australie en quelques données :

Capitale : Canberra (située dans le Sud-Est du pays)

Autres villes principales : Sydney (la plus grande ville du pays), Perth, Melbourne, Brisbane

Superficie : 7,688 millions km²

Indicatif téléphonique : +61

Premier Ministre : Anthony Albanese.

Population : 25,74 millions d'habitants (en 2021)

Monnaie : Dollar Australien (AUD)

Langue officielle : l'anglais


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande

Retour haut de page