Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Comment financer la reprise d'une entreprise ?

Publié par Sandrina Gomes Teixeira le - mis à jour à
Comment financer la reprise d'une entreprise ?

La reprise d'une entreprise nécessite un certain financement à apporter. Il est possible de présenter un apport personnel, mais d'autres solutions existent pour vous épauler.

Je m'abonne
  • Imprimer

Il n'est pas commun de racheter une entreprise uniquement avec un apport personnel. Les entrepreneurs se servent habituellement d'aides complémentaires pour compléter le financement de la reprise d'entreprise. De nombreux dispositifs existent pour les aider à apporter le capital nécessaire.

Choisir le montage financier de l'entreprise

Lorsque vous reprenez une société, vous avez le choix entre deux options :

  • Le rachat du fonds de commerce : il ne concerne uniquement que la reprise de l'outil de travail, de l'actif de la société comme la clientèle, le nom commercial et éventuellement les marchandises. Les dettes de la société n'en font pas partie.
  • Le rachat des titres : l'entrepreneur devient propriétaire de la société. Il s'approprie donc l'intégralité des éléments figurant au bilan à la date du rachat, actifs comme passifs. Le racheteur s'approprie donc les dettes du cédant. Mais la clause dite "garantie d'actif et de passif" garantit que le cédant indemnisera le racheteur si des charges causées avant la vente interviennent.

L'option que vous choisirez vous coûtera plus ou moins cher. Si vous choisissez la deuxième option, vous aurez forcément plus de choses à financer mais vous serez propriétaire de l'entreprise. Cependant, il faudra sûrement des aides pour que la reprise se passe au mieux financièrement parlant. Pour vous aider dans votre quête de financement, plusieurs solutions existent.

Financer la reprise d'entreprise avec un apport personnel

En tant qu'entrepreneur, ce dernier doit apporter au moins 25 à 30% du montant total du rachat et ce, pour montrer sa motivation. Mais il n'est pas commun qu'un entrepreneur rachète la totalité des parts d'une société uniquement grâce à son apport personnel, il se tournera vers d'autres dispositifs pour compléter la somme demandée.

Le love money pour financer le prix de cession

Le love money désigne le financement participatif de ses proches. Il est possible de demander à sa famille, ses amis et son entourage privé une aide financière pour racheter une entreprise. Ces proches deviennent donc actionnaires de la société.

Les aides publiques pour accompagner la reprise

Plusieurs aides publiques existent pour la création ou la reprise d'une entreprise. Le NACRE propose une aide financière sous forme de prêt à taux zéro, pour aider avec la structuration financière de l'entreprise. D'autres dispositifs comme l'ACRE ou l'ARCE peuvent être utiles pour stabiliser la situation financière de l'entrepreneur et ainsi l'aider dans son projet de reprise.

Le crédit-vendeur comme solution de financement

Le crédit-vendeur est un crédit accordé par le cédant. C'est une offre de paiement échelonné d'une partie du montant de la cession de la société. En général, ce dispositif s'utilise dans le cas où le racheteur et le vendeur se connaissent. Dans le cas où l'apport personnel est faible, il peut être complété par un crédit-vendeur.

Le prêt transmission, le dispositif de Bpifrance

Bpifrance propose un prêt transmission allant de 40 000 à 1 500 000 euros. Ce prêt doit se faire conjointement avec un prêt bancaire. Cette aide peut financer la transmission de la majorité du capital, l'acquisition d'une minorité du capital ou la reprise du fonds de commerce.

Le crédit bancaire pour financer votre reprise d'entreprise

Il est possible de passer par une banque pour acquérir un financement afin de reprendre une entreprise. Le crédit bancaire ne doit pas couvrir plus de 70% du prix de l'acquisition. Pour pouvoir prétendre à un crédit bancaire, il sera sûrement nécessaire de présenter votre projet à la banque grâce à un business plan bien construit.

Le crowdfunding et le crowdlending, le financement participatif pour la transmission d'entreprise

Vous pouvez faire appel à un financement participatif de particuliers, ce qu'on appelle le crowdfunding. Vous pouvez utiliser une plateforme prévue à cet effet pour récolter de l'argent afin d'accomplir votre projet. Le crowdlending fonctionne de la même manière, excepté que les dons se transforment en prêts : la somme récoltée devra être remboursée aux particuliers.

N'hésitez pas à élaborer un diagnostic de l'entreprise afin de connaître le prix de cession et ainsi connaître le montant du financement dont vous aurez besoin pour reprendre la société. Vous pouvez aussi avoir recours aux levées de fonds pour reprendre votre entreprise. Cela implique présenter votre projet devant des investisseurs pour les convaincre de vous financer.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande

Retour haut de page