Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Les choses à savoir avant de se lancer en franchise

Publié par le - mis à jour à
Franchise business,Businessman hand choose wooden blog with franchise marketing
© Eakrin - stock.adobe.com
Franchise business,Businessman hand choose wooden blog with franchise marketing

Créer son entreprise en franchise n'est pas une décision anodine. Même si le franchisé bénéficie d'un accompagnement et d'un savoir-faire éprouvé, il n'en reste pas moins un entrepreneur indépendant. Quelles sont les questions à se poser avant de se lancer en franchise ?

Je m'abonne
  • Imprimer

La franchise n'est pas une forme de salariat déguisé. C'est une collaboration entre deux entreprises juridiquement indépendantes : le franchiseur et le franchisé, chacun ayant des droits et des devoirs. Le franchiseur donne le droit aux franchisés d'utiliser la marque et le savoir-faire de l'enseigne, en échange d'une rétribution. Le franchisé peut créer son entreprise en s'appuyant sur un concept qui a fait ses preuves et sur l'accompagnement de son franchiseur. Dans le même temps, il a l'obligation d'être en conformité avec le concept défini par la tête de réseau et de suivre ses directives.

Vous devez connaitre plusieurs éléments sur la relation de franchise avant de vous lancer.

Le contrat de franchise

Derrière le mot franchise, il existe en réalité plusieurs types de contrat : le contrat d'indépendant en « franchise », également celui de « licence de marque », de « commission-affiliation » ou de « concession ».

La licence de marque est un contrat par lequel le titulaire d'une enseigne concède à un tiers tout ou partie du droit d'utiliser sa marque, sous certaines conditions, le plus souvent le paiement de redevances et le respect d'un cahier des charges. C'est en réalité une version très simplifiée de la franchise, car elle comprend nettement moins d'obligations (pas de savoir-faire transmis, pas d'assistance, pas d'obligation de démontrer le succès du concept).

La concession est un contrat de licence, avec une autorisation de distribution sur une certaine zone géographique. Elle comprend donc, en plus du droit d'utiliser la marque, une exclusivité de territoire.

La commission-affiliation est le contrat qui ressemble le plus à la franchise. La grande différence est que c'est l'enseigne qui est propriétaire des stocks et non le franchisé. C'est souvent la solution utilisée dans le secteur du prêt-à-porter.

Le DIP franchise

La définition du DIP en franchise est très spécifique. Le DIP est un document contractuel qui intervient avant le contrat de franchise. Appelé Document d'Information Précontractuel, il a pour but d'apporter au candidat franchisé toutes les informations nécessaires avant sa prise de décision. Le DIP est dicté par l'article L.330-3 du Code du commerce, autrement dit la célèbre « Loi Doubin ». Il vise à s'assurer que l'engagement du franchisé se fait en toute connaissance de cause.

A lire aussi : Franchise Expo, le salon incontournable des franchisés

En tant que futur franchisé, le DIP une étape importante de votre parcours. Plus qu'une formalité, c'est une aide dans votre choix. Les informations que vous trouvez dans le DIP sont habituellement :

  • des informations générales sur l'entreprise (identité, données financières...),
  • un état local et un état général de marché,
  • des informations sur la marque,
  • une présentation du réseau de franchisés,
  • les investissements nécessaires à réaliser,
  • un projet de contrat.

Le DIP doit être remis au moins 20 jours avant la signature du contrat. La signature du DIP n'est pas un engagement de la part du franchisé. Il est toujours possible de faire marche arrière.

La marque

La marque dans un contrat de franchise, ou de licence de marque, est un élément-clé. Le franchisé reçoit le droit d'exploiter la marque et ses signes de ralliement (telles que le logo, la charte graphique, etc...). Mais il doit s'engager à respecter un certain nombre de règles pour préserver l'image de marque. Il est indispensable qu'un cadre soit imposé pour éviter des dérives éventuelles.

Une atteinte à l'image de la marque dans un point du réseau aura des répercussions sur l'ensemble des magasins. Si un client est mal accueilli ou que la qualité de service n'est pas au rendez-vous, l'image globale de la marque est affectée. Aux yeux du client, le réseau est un tout. Il faut bien comprendre que vous êtes codétenteur de la marque avec les autres franchisés. Il est donc dans l'intérêt de tous de respecter les consignes édictées par la tête de réseau.

Le savoir-faire

Le savoir-faire en franchise est l'ensemble des éléments qui ont fait le succès du concept. Il vous est transmis par le franchiseur au cours de la session de formation initiale et tout au long de votre lancement. Il comprend des informations d'ordre pratique, résultant de l'expérience du franchiseur et testées par celui-ci au travers d'un ou plusieurs établissements pilotes.

Le savoir-faire doit-être « secret, substantiel et identifié ». Il doit apporter une vraie valeur ajoutée au franchisé et être formalisé dans un manuel opératoire, appelé « la bible » en franchise. En contre-partie, le franchisé doit respecter ce savoir-faire. Une des missions du franchiseur est vérifier de sa bonne application sur le terrain. Il peut mettre en place des mécanismes de contrôle (clients mystères, audit, auto-contrôle...) pour accompagner ses franchisés dans le respect de leur obligation.

L'assistance

Si vous n'avez jamais créé d'entreprise, la franchise est une solution qui peut vous convenir car elle vous permet d'être accompagné pas à pas. Tout au long de votre contrat, le franchiseur est à vos côtés : pour vous former et vous aider à acquérir les bons réflexes dans la phase de lancement, puis à chaque étape-clé de votre vie de franchisé.

Le franchiseur a intérêt à ce que ses franchisés se développent bien. Il met donc tout en oeuvre pour les faire réussir. Plusieurs services de la tête de réseau sont dédiés à l'assistance au franchisé : service technique, service commercial, communication, juridique...

Le réseau

Rejoindre une franchise, c'est aussi bénéficier de l'effet réseau. Etre dans un réseau de franchise est un appui dans votre projet entrepreneurial, car vous pouvez partager avec vos alter égos franchisés. Vous pouvez vous inspirer de ceux qui se sont installés avant vous et ont atteint leur rythme de croisière. Vous pouvez également échanger des bonnes pratiques avec d'autres franchisés près de chez vous.

Entreprendre en franchise est une solution intéressante pour les porteurs de projet qui préfèrent ne pas être seuls dans leur aventure. Il faut toutefois bien choisir le réseau qui saura mettre en place des garde-fous pour s'assurer du respect du concept et de l'image de marque de l'enseigne.

Pour aller plus loin

Quentin Tiburce est dirigeant Europe de Bindy (anciennement Compliantia). Intervenant au sein du Master marketing - spécialité Franchise et Commerce en réseau - de l'IGR IAE de Rennes et du Master « Animation et développement de réseaux d'enseignes » élaboré par Eklya et la CCI de Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande

Retour haut de page