Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine


  • Imprimer

Lucca automatise le processus RH

Publié par Julien Ruffet le - mis à jour à

Près de 20 ans après sa fondation, l'éditeur de solution RH, Lucca lève 65 millions d'euros. Cette somme permettra à l'entreprise de s'étendre à l'international et de développer son offre. Gilles Satgé, son fondateur, explique ses futures intentions.

"Nous proposons une suite RH, qui va de la gestion des congés, aux notes de frais, à l'entretien annuel à la gestion automatique des contrats de travail", explique Gilles Satgé, fondateur de Lucca, en ouverture d'émission. Lucca s'adresse essentiellement à des entreprises de taille moyenne et leur permet de digitaliser leur pôle RH. "Nous avons des scale-up en vue, telles que Deezer, Qonto, Sunday ou encore Sorare", énumère-t-il.

L'entreprise rassemble 5 500 clients et près d'un million d'utilisateurs finaux. Fondée en 2002, elle a pendant presque 20 ans fait le choix de s'auto-financer avant de passer le cap des levées de fonds très récemment. "J'étais un défenseur de ce mode de croissance, en disant que 'les neurones sont plus rares que les euros'", explique l'entrepreneur.

Céder et lever

Pourtant, en mars 2022, Lucca cède aux sirènes du capital-risque et annonce une levée de 65 millions d'euros. L'une des raisons ? "Mes concurrents français et européens ont levé des montagnes de fonds. Alors pour rester dans la course et la gagner, il fallait passer par là", confie-t-il. Pour ce financement, la société a choisi de dédier 50 % du capital de la société aux salariés.

Pour la start-up, ces fonds permettront d'activer trois leviers. Le premier consiste à se développer à l'international, en commençant par l'Espagne et la Suisse. Le deuxième vise à augmenter la gamme d'outils. Et, enfin, augmenter la taille des entreprises ciblées et notamment des entreprises de plus de 1 000 personnes.

La rédaction vous recommande