Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Une start-up à impact sur deux est cofondée par une femme

Publié par Linda Labidi le - mis à jour à
Une start-up à impact sur deux est cofondée par une femme

Les initiatives pleuvent en cette Journée internationale des droits des femmes. La JFD (Journée de la Femme Digitale), en partenariat avec EY et France Digitale, a choisi de dédier sa 11e édition à la place des femmes dans les start-up à impact au travers de l'étude 'Invest In Her'.

Je m'abonne
  • Imprimer

De plus en plus de femmes fondent ou cofondent des start-up à impact. C'est ce qu'il ressort de l'étude "Invest In Her", réalisée par JFD en partenariat avec EY et France Digitale, publiée mercredi 8 mars lors d'un événement organisé au ministère de l'Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et Numérique. Les résultats révèlent :

  • Il y a 34 % de femmes entrepreneures sur l'échantillon des start-up de moins de 5 ans.
  • 27 % de création dans des sociétés à impact.
  • 50 % des start-up ont été (co)fondées par des fondateurs et fondatrices ayant réalisé des études scientifiques.
  • 30 % des femmes (co)fondatrices ont réalisé des études d'ingénieures contre 55 % des hommes.
  • Dans les start-up à impact, près de la moitié des fondatrices ont entrepris des études en écoles de commerce et de management contre 36 % des hommes.
  • 83 % des femmes ont cofondé leur start-up à impact contre 68 % des hommes
  • 80 % des femmes cofondent avec un homme (20 % le font avec au moins une autre femme), là où les hommes cofondent à 20 % avec des femmes.

Lire aussi : Les dispositifs d'aide à la création d'entreprise à destination des femmes !

Une accélération encourageante

Au-delà d'être une excellente nouvelle pour l'économie de demain, c'est aussi un signal fort sur la trajectoire en faveur de la parité dans l'entrepreneuriat. « Les résultats de l'étude sont enthousiasmants et cela laisse donc entrevoir, à terme, une représentation plus grande des femmes au sein de la tech française », se réjouit Delphine Remy-Boutang, fondatrice de JFD (Journée de la femme digitale).

Lire aussi : "Les femmes doivent voir les choses en grand"

L'importance des rôles modèles

« Les femmes ont néanmoins besoin de rôles modèles », insiste-t-elle. À ce jour, près d'une start-up à impact sur deux est cofondée par une femme à l'instar de Lucie Basch, fondatrice Too Good To Go ou encore Jessie Toulcanon, cofondatrice PickMe. « On peut se féliciter de voir les femmes entreprendre dans des secteurs de plus en plus variés », conclut Emmanuelle Ratsimialavahoaka, senior manager audit chez EY.

Méthodologie : l'étude 2023 "Invest in Her" par JFD x EY x France Digitale a utilisé le mapping des startups à impact réalisé en novembre 2022 par France Digitale et Bpifrance Le Hub. Elle se concentre sur l'analyse du genre et du profil des fondateurs de startups en activité basées en France et n'ayant pas réalisé d'exit. Ces entreprises ont un impact environnemental, social ou économique au coeur de leur activité. Le panel n'inclut pas les start-ups du secteur de la santé, et la population totale étudiée comprend 1 008 startups.

 
Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

Good News by Netmedia Group

La rédaction vous recommande

Retour haut de page