Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Présidentielle 2022 : Jean Lassalle veut augmenter le Smic

Publié par Julien Ruffet le | Mis à jour le
Présidentielle 2022 : Jean Lassalle veut augmenter le Smic

À la veille de l'élection présidentielle, Be a Boss présente les programmes économiques des différents candidats. Dans son programme, le président du parti Résistons, Jean Lassalle, évoque notamment une augmentation du Smic et une simplification des règles à destination des entrepreneurs comme des salariés.

Je m'abonne
  • Imprimer

Le député des Pyrénées-Atlantiques souhaite en premier lieu revaloriser le Smic. En envisageant de le doper de 8 % pour l'établir à 1 400 euros net, Jean Lassalle prévoit de s'adresser aux secteurs à bas revenus tels que l'hôtellerie et la restauration.

Dans cette lignée, le candidat veut réaliser un audit du droit du travail afin de simplifier les règles à destination des employeurs comme des salariés. "Luttons contre le poids des normes et des surrèglementations", scande le président de Résistons dans son programme.

Renationaliser certaines entreprises

Ainsi, le Béarnais envisage un rachat d'entreprises sensibles et stratégiques par la Bpi. L'objectif de cette initiative ? Nationaliser des secteurs clefs afin de redonner à l'État un certain contrôle, et ce, dans l'agriculture, l'industrie, les énergies nouvelles, l'automobile, l'aéronautique et d'autres. Une mesure qui visera à réindustrialiser la France et à encourager le made in France.

Concernant l'installation des entreprises sur le territoire, le candidat prévoit la création de zones franches. Celles-ci viseraient à favoriser l'installation de sociétés dans des communes à faible population. Pour ce faire, les entrepreneurs qui s'implanteront dans des villes de moins de 15 000 habitants seront dispensés de taxe foncière et d'impôts sur leur entreprise.


Pour les entrepreneurs encore, Jean Lassalle, s'il est élu, veut exonérer les TPE des charges sociales pour l'embauche des deux premiers salariés. Pour les petites entreprises aussi, il voudrait leur donner la priorité face aux grands groupes dans les appels d'offres lancés par les collectivités locales. Concernant les territoires ruraux, le candidat prévoit plusieurs initiatives, notamment celle de revoir la politique agricole commune en faveur des agriculteurs, en les exonérant notamment de certaines taxes.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande

Retour haut de page