Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Comment réussir à improviser une prise de parole ?

Publié par le - mis à jour à
Comment réussir à improviser une prise de parole ?

L'adrénaline que provoque la prise de parole permet de se surpasser quand il s'agit d'improviser. Cependant, pour bénéficier de toutes les vertus de cet exercice, il est indispensable de s'y préparer régulièrement.

Je m'abonne
  • Imprimer

Pour commencer : l'improvisation n'existe pas ! Cependant, le génie de certains orateurs réside dans l'impression qu'ils donnent d'un discours suivant librement le cours de leur pensée. Mais alors quelles sont les clés pour réussir un discours à la fois spontané et convaincant ?

L'adrénaline, booster de l'improvisation

Avez-vous déjà entendu parler de la glossophobie ? Cette peur qui touche 75% d'entre nous provoque une certaine anxiété dès lors qu'il s'agit de s'exprimer en public. Et pour cause, dès lors que l'on ouvre la bouche, l'adrénaline se met à parcourir notre corps. Ainsi le rythme cardiaque augmente, la respiration s'accélère, les mains se mettent à trembler...

Mais cette adrénaline, contrairement à ce que l'on imagine, permet de réaliser des prouesses. Stimulant l'activité cérébrale en libérant plus d'oxygène dans le cerveau, elle permet de réaliser des prestations qui seraient tout simplement impossibles seul devant son miroir. Mais cela à une seule condition : avoir un discours bien préparé ! A défaut, l'adrénaline qui visait à optimiser les réactions immédiates va paralyser.

Lire aussi : Les 5 règles de la communication non verbale pour être plus impactant

La clé de l'improvisation, la préparation

Pour mieux vous figurer ce phénomène, imaginez. Vous vous apprêtez à réaliser une présentation sur le dernier livre que vous avez lu devant une dizaine de personnes. Ce livre, vous l'avez lu et annoté méthodiquement, mais ce jour-là pour en parler, vous avez décidé d'improviser.

Assis au beau milieu de votre cerveau, un petit homme est chargé d'organiser votre parole. Au signal de l'adrénaline, qui annonce le moment où vous allez commencer à parler, il bondit de sa chaise et se met à chercher des informations pour remplir votre discours. Debout devant une bibliothèque emplie d'informations rangées dans votre cerveau, il en attrape quelques-unes et vous les transmets les unes après les autres. Ces informations vous sont alors délivrées par le petit homme suffisamment rapidement et dans un ordre suffisamment cohérent pour vous permettre d'avoir une parole fluide et organisée. Sans aucun doute votre “improvisation” sera réussie.

Imaginez maintenant que vous ayez lu ce livre il y a très longtemps, que n'ayez pas pris soin d'organiser ces informations dans votre cerveau ou pire que vous ne l'ayez pas lu du tout. Au signal de l'adrénaline, le petit homme bondit dans votre cerveau. Mais là, il se heurte à une immense difficulté : celle de retrouver les informations sur les plus hautes étagères de la bibliothèque, de vous délivrer ces informations décousues ou même simplement de mettre la main sur une information qui n'avait jamais été répertoriée dans cette bibliothèque. Alors, le petit homme panique, ne vous transmet plus aucune information et vous donne ainsi droit à un trou noir.

Lire aussi : Comment rendre nos relations de travail plus harmonieuses ?

La préparation, un travail sur la durée

Une chose est sûre, si vous n'y êtes pas préparé, l'improvisation risque de vous opposer de grandes difficultés. Mais alors comment se préparer à l'imprévisible ?

La première clé réside dans l'entretien d'une bibliothèque d'informations fournies. Plus le nombre d'informations emmagasinées dans votre cerveau est grand, plus l'improvisation est aisée. S'il vous est facile de parler d'un domaine qui vous passionne, c'est avant tout parce que vous ne manquez pas d'informations à son sujet.

La deuxième clé consiste à s'entraîner à lier des informations entre elles. La qualité première des grands orateurs consiste à piocher des informations dans un vaste répertoire de sujets puis de créer des corrélations entre elles afin de ne jamais tomber à court de substance. Cependant cette créativité nécessite d'être entretenue pour se déployer pleinement et rapidement.

C'est la raison pour laquelle, la dernière clé, et sans aucun doute la plus importante de toute, demeure l'entraînement. A force de pratique, vous créez dans votre esprit des “tiroirs” prêts à l'emploi qui s'ouvriront de plus en plus naturellement lorsque vous prendrez la parole. Les plus brillants improvisateurs se contentent en réalité de reformuler et de répéter des idées préalablement préparées, consciemment ou non, dans un discours dont seul l'agencement est inédit.

Désormais vous ne pourrez plus dire que vous ne le saviez pas, improviser ça ne s'improvise pas !

Solène Abboud : entrepreneure et coach Yapuka, Solène a remporté de nombreux concours d'éloquence et est spécialisée en prise de parole.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande

Retour haut de page