Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Micro-mobilité et démarche RSE : des solutions pour les entreprises ?

Publié par le - mis à jour à
Micro-mobilité et démarche RSE : des solutions pour les entreprises ?

Le développement de la micro mobilité s'inscrit à présent dans la démarche RSE de nombreuses entreprises de toutes tailles. Plusieurs solutions existent pour les dirigeants afin d'accompagner leurs salariés dans l'achat d'une mobilité douce, souscrire des forfaits mobilité durable etc.

Je m'abonne
  • Imprimer

Dans une démarche RSE, de plus en plus de dirigeants d'entreprise encouragent leurs collaborateurs à rendre leurs déplacements professionnels plus durables. Cette politique interne, soucieuse du bien-être des collaborateurs, peut également être bénéfique pour l'image de l'entreprise. En mettant en place différentes mesures et plans d'aides pour ce nouveau moyen de transport, l'entreprise démontre à la fois ses préoccupations environnementales, mais aussi de bien-être de ses collaborateurs.

Un marché en développement, stimulé par la crise du coronavirus

Bien que cette solution de mobilité ne s'applique qu'aux courts trajets, le cabinet Mckinsey estime que le marché de la micro mobilité pourrait à terme remplacer environ 15% des trajets en transport en commun.

La crise sanitaire, couplée à la mise en place des gestes barrières, a largement participé au développement de ce nouveau mode de transport plus durable et plus souple, tels que les VAE (Vélos à assistance électrique), trottinettes électriques, mono-roue / gyroroue, gyropodes...

Des entreprises de plus en plus impliquées dans leur démarche RSE

Dans ce contexte, 75% des salariés considèrent que la crise de la Covid-19 les a incités à prendre davantage en compte les enjeux liés à la RSE, notamment lors de leurs déplacements professionnels et leurs trajets domicile-travail. Face à cet engouement, de nombreuses entreprises ont révisé leurs politiques de mobilité et micro mobilité afin de prendre davantage en compte les attentes de leurs collaborateurs. Ainsi, des solutions alternatives et plus écologiques sont peu à peu proposées pour se rendre sur le lieu de travail. Cette flexibilité gagnée lors des trajets domicile-travail permet aux collaborateurs de gagner en qualité de travail, critère devenu prépondérant dans le choix d'une entreprise.

Or, la mise en place d'une politique interne en faveur de la micro mobilité, basée autour d'une stratégie de mobilité durable, n'est pas seulement bénéfique aux salariés. Elle participe également à renforcer la productivité des salariés, donner une image positive de l'entreprise auprès des collaborateurs et partenaires, et permet à l'entreprise de répondre à ses engagements RSE.

Des solutions pour intégrer la micro mobilité dans la politique RSE des entreprises

Diverses solutions s'offrent aux dirigeants pour mettre en oeuvre leur politique RSE en matière de micro mobilité. Ces dernières ont pour objectif commun de proposer aux salariés des alternatives plus écologiques dans leurs trajets domicile-travail.

Le forfait mobilités durables (FMD)

Mis en place en 2020, le forfait mobilités durables vise à encourager les salariés à utiliser des transports plus propres pour les trajets domicile-travail.

Ce forfait peut servir à financer l'achat de vélos et vélos à assistance électrique, la voiture dans le cadre d'un covoiturage, les engins de déplacement personnels motorisés type scooters, trottinettes électriques etc, l'autopartage avec des véhicules électriques, hybrides rechargeables ou hydrogènes ; et enfin les transports en commun en dehors des frais d'abonnement.

Le forfait mobilités durables prend la forme d'une subvention et est exonéré d'impôt sur le revenu pour l'employé jusqu'à 800€ par an.

Le plan de mobilité employeur

Ce plan, obligatoire depuis 2018 pour les entreprises de plus de 100 salariés situées sur le périmètre d'un Plan de Déplacements Urbains, vise à augmenter l'efficacité des déplacements des salariés d'une entreprise, pour diminuer les émissions polluantes et réduire le trafic routier.

En reprenant globalement les mesures du forfait mobilités durables, il se distingue néanmoins par une possibilité d'aménagement des horaires de travail. Cela peut se traduire par la mise en place du télétravail ou une réorganisation des équipes en fonction de leurs souhaits et des besoins de l'entreprise.

Le crédit mobilité

Cette solution, officiellement à destination de tous les salariés, concerne en pratique les salariés pouvant bénéficier d'une voiture de fonction. Le crédit mobilité permet à l'entreprise d'offrir une aide financière au remplacement total ou partiel du véhicule de fonction mis à disposition à l'un de ses collaborateurs.

En plus d'inciter à l'utilisation de moyens de transports alternatifs (vélo, transport en commun, covoiturage etc) et de financer tous les besoins de transport du collaborateur, le principal avantage du crédit mobilité est de permettre au collaborateur de consommer son enveloppe financière comme il l'entend (totale discrétion quant à son utilisation).

Ainsi dans certains cas, le crédit mobilité peut devenir un réel complément de salaire pour les salariés.

Pour aller plus loin :

Romain Nocente, analyste marché pour SVP Information Décisionnelle, est en charge de l'analyse et la rédaction des synthèses de marché.




Romain Nocente, analyste marché pour SVP Information Décisionnelle, est en charge de l'analyse et la rédaction des synthèses de marché.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande

Retour haut de page