Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
  • Imprimer

Witco, l'application qui facilite la vie des collaborateurs

Publié par Julien van der Feer le | Mis à jour le

Favoriser et organiser le flex office. C'est le concept de Witco, une start-up qui vient de lever 12 millions d'euros. Une somme qui va lui permettre d'accélérer à l'international, mais aussi de recruter une trentaine de salariés pour continuer à développer sa technologie.

"Witco est une application qui permet aux collaborateurs de retrouver l'ensemble des services qui leur sont offerts par l'entreprise. Par exemple, vous pouvez réserver votre bureau si vous êtes en flex office, déclarer votre présence sur le lieu de travail ou bien encore réserver votre place de parking", explique Éliane Lugassy, CEO de Witco.

Au niveau de ses 5000 clients, la start-up compte Guerlain, Dior, Axa, Ipsen ou encore Mazar. Plutôt des grandes entreprises, mais l'application s'adresse à tout type d'entreprise à partir de 50 bureaux. "L'important, c'est le parti pris de vouloir soigner ses collaborateurs et d'offrir un outil qui va améliorer leur expérience", assure-t-elle.

Effet Covid

Il faut dire que le Covid a eu un effet d'accélérateur pour Witco qui existe depuis 5 ans. "Il y a eu une accélération sur l'hybridation du mode de travail et cela s'organise. Les collaborateurs demandent plus de flexibilité mais les entreprises veulent s'assurer de la productivité. Nous sommes donc fortement sollicités sur ce sujet depuis 2 ans", poursuit Éliane Lugassy. De fait, la société a triplé son chiffre d'affaires depuis 2019.

Pour poursuivre son développement, la jeune pousse a levé 12 millions d'euros en septembre. Une somme qui va lui permettre d'accélérer à l'international. "Nous sommes présents dans 12 pays et 200 villes dans le monde", souligne la dirigeante. C'est aussi pour cette raison que la start-up a changé de nom pour passer de MonBuilding à Witco. Autre axe de développement : améliorer continuellement le produit. Pour y arriver, des recrutements sont prévus. L'entreprise va passer de 65 personnes à une centaine d'ici fin 2022.

La rédaction vous recommande