Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
  • Imprimer

Prello mutualise l'achat des résidences secondaires

Publié par Julien van der Feer le | Mis à jour le

Acheter une résidence secondaire à plusieurs pour bénéficier d'un bien d'une plus grande valeur. C'est le concept de Prello qui vient de lever 13 millions d'euros. Au programme : le recrutement d'une centaine de collaborateurs et le développement à l'étranger.

"Prello démocratise l'accès à la propriété d'une résidence secondaire", explique Ludovic de Jouvancourt, président de la jeune pousse créée à l'été 2021. De fait, selon le dirigeant, en moyenne, un Français passe moins de 40 jours par an dans sa résidence secondaire.

D'où l'idée de diviser la propriété de la maison afin d'avoir un bien d'une plus grande valeur que son budget. "Concrètement, nous trouvons des maisons, nous les rénovons et nous les meublons. Nous rassemblons ensuite entre deux et huit foyers pour faire l'acquisition du bien à travers une SCI", poursuit-il.

Une propriété partagée

Une fois propriétaire, les foyers ont accès à un calendrier intelligent leur permettant de réserver leur quote-part de nuitées pour leurs week-ends et leurs vacances. Point important : un huitième donne accès à 44 nuitées calendaires et un foyer peut posséder jusqu'à quatre huitièmes de la propriété.

Reste une question clé : comment éviter les frictions quand les propriétaires souhaitent utiliser le bien au même moment ? "Dans notre démarche commerciale, nous prenons beaucoup de temps pour comprendre les besoins de nos clients. Cet échange permet de savoir à quels moments ils veulent utiliser leur propriété et permet de créer une forte complémentarité avec les autres propriétaires", assure Ludovic de Jouvancourt.

Autre point important, plus la propriété est saisonnière, car située près de la mer par exemple, plus Prello réduira le nombre de propriétaires potentiels. Par ailleurs, la start-up s'occupe aussi de la conciergerie en faisant le ménage, le jardinage, l'entretien mais aussi l'administratif du bien.

Plusieurs levées de fonds

Prello a levé 2 millions d'euros au moment de son lancement, puis 13 millions d'euros en février. Cette somme va lui permettre de recruter des personnes (une centaine de talents d'ici la fin de l'année), mais aussi de se développer à l'étranger. "Notre ambition est européenne et nous aimerions, dès fin 2022 voire début 2023, pouvoir proposer des résidences secondaires en Espagne", assure le dirigeant.

À l'heure actuelle, l'entreprise compte 30 collaborateurs et possède plus de 6500 personnes inscrites sur son site. À noter que pour financer la partie immobilière (acquisiton et rénovation des biens), Prello a fait des partenariats avec des prêteurs privés et des banques.

La rédaction vous recommande