Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
  • Imprimer

Combo, la start-up RH au service des commerces et de la restauration

Publié par Sandrina Gomes Teixeira le | Mis à jour le

Visant à aider les TPE et les PME dans la gestion de leur personnel, Combo, anciennement SnapShift, a levé 40 millions d'euros en février de cette année. Son objectif : libérer les entreprises du commerce des lourdeurs administratives de la gestion de personnel.

« Ce sont des secteurs d'activité très mal servis par les outils digitaux », affirme Olivier Severyns, CEO de Combo. Digitaliser ces secteurs est une évidence pour la start-up : avec leur application, Combo ambitionne d'aider les secteurs de la restauration ou encore de la santé.

La naissance de Combo

Tout est parti d'un hobbie : Olivier Severyns avait créé un logiciel de gestion de personnel. Ce n'est qu'en 2016 qu'il a décidé d'en faire une start-up : SnapShift. Intervenant dans les entreprises du secteur de la restauration, du commerce, de la santé ou encore des sports et des loisirs, Combo avait déjà levé 5 millions d'euros en 2019.

Le changement de nom s'est fait naturellement : enfermés dans la gestion des temps, la start-up a voulu avoir un naming plus international qui reflète la culture d'entreprise. Cette culture d'entreprise est forte et vivante : « C'est un filtre qui permet d'attirer et de convaincre les bons candidats », raconte Olivier Severyns. En 2021, Combo a multiplié par trois son chiffre d'affaires.

Une levée de fonds de 40 millions d'euros

Ce tour de table de 40 millions d'euros a permis à Combo de s'étendre à l'international, notamment en Espagne. En plus de cette expansion, la start-up a eu un plan de recrutement : elle est passée de 70 à 150 salariés. « En moins d'un an, on a plus que doublé les effectifs », déclare Olivier Severyns. Combo ambitionne aujourd'hui de faire plus de croissance au niveau du produit et du marketing grâce à cette levée de fonds.

La rédaction vous recommande

Retour haut de page