Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Crise énergétique : quelles sont les aides aux PME en Europe ?

Publié par le | Mis à jour le
Crise énergétique : quelles sont les aides aux PME en Europe ?

En ce mois d'octobre, l'inflation, principalement due à la crise énergétique, continue d'affecter les entreprises. Pour tenter de réduire leurs factures d'électricité et de gaz, les gouvernements européens se mobilisent. Tour d'Europe des dispositifs d'aides mis en place.

Je m'abonne
  • Imprimer

En France, les règles vont changer a annoncé Bruno Le Maire, mardi 11 octobre sur Franceinfo. Désormais, les PME dont la facture énergétique dépasse 3% de leur chiffre d'affaires à la fin de l'année 2022 pourront percevoir une aide allant jusqu'à 4 millions d'euros. Jusqu'alors l'aide était calculée par rapport au chiffre d'affaires de 2021. Davantage d'entreprises pourront bénéficier de ce dispositif, puisque les prix de l'énergie ont explosé ces derniers mois.

De nouvelles aides en Italie

Début août, le gouvernement italien a remis 17 milliards d'euros sur la table pour aider les entreprises et les ménages à faire face à la crise énergétique. L'état aide aussi les entreprises à payer leurs factures d'énergie. La TVA sur le gaz et les crédits d'impôts baisse à 5% pour les PME en difficulté.

Au Royaume-Uni, l'objectif est de limiter la casse

Afin d'atténuer l'inflation, évaluée autour de 10%, la Première ministre Lizz Truss a annoncé début septembre un plan d'aide massif aux particuliers et aux entreprises, estimé à plus de 100 milliards de livres sterling. Pour les six mois à venir, la moitié des factures énergétiques des PME seront prises en charge par le gouvernement britannique. Ces aides s'appliquent aussi aux grandes sociétés.

La Belgique tend la main aux PME

Une série de mesures a été décidée par le gouvernement fédéral. Parmi elles, le report du paiement des cotisations sociales et des impôts des entreprises à la peine à cause du prix de l'énergie. Les PME en faillite à cause de la crise énergétique obtiendront un moratoire temporaire.

En Allemagne, des plans pour compenser la hausse du prix du gaz

Le 29 septembre dernier, le chancelier allemand Olaf Schloz a annoncé la mise en place d'un bouclier tarifaire, à hauteur de 200 milliards d'euros étalé sur deux ans. Celui-ci est destiné aux ménages et aux entreprises, mais n'a pas encore été validé par la Commission européenne de la concurrence. Il pourrait entrer en vigueur en 2023 selon certains experts. D'ici là, la commission réunie pour créer ce bouclier tarifaire propose que le gouvernement allemand paie la facture énergétique de décembre de ses citoyens et de ses petites entreprises. Le coût de l'opération est estimé à 5 milliards d'euros.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande

Retour haut de page