Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

CES LAS Vegas 2023 : Circle, la voiturette partagée

Publié par le | Mis à jour le
CES LAS Vegas 2023 : Circle, la voiturette partagée

Avec plus de 200 startup de la French Tech accompagnées par Business France, la délégation hexagonale vient une fois de plus en force au salon CES de Las Vegas, référence pour l'électronique grand public. Les grands groupes sont aussi de la partie, notamment côté automobile. Nous étions sur place et avons sélectionné nos coups de coeur dans les allées de ce salon XXL.

Je m'abonne
  • Imprimer

Petite, mais ambitieuse

Eric Boullier, fondateur de Circle, vient de la Formule 1 où il a été à la tête d'équipes de pointe. Pourtant, il présente au CES avec le Village by CA Paris une petite auto qui ne roulera qu'à 70 km/h. La startup française Circle vise ainsi avec cette mignonne micro-auto (catégorie L7e), construite avec des matériaux robustes issus des transports en commun dans son habitacle 2 places, construite dans des micro-usines (Laval, Le Mans...). Elles sera utilisée en marque blanche par un public d'opérateurs de transport urbain partagés en free-floating, qui proposeront ce véhicule naturellement électrique aux côtés de vélos, scooters ou trottinettes.

Une technologie agile

Une fois l'auto réservée via une plateforme digitale mise au point avec Capgemini, le smartphone du client est le sésame pour l'ouvrir et, placé sur un support au centre du volant, il fait office de système de navigation. Une fois le trajet effectué, la caméra intérieure se met en fonction pour vérifier qu'aucun objet n'a été oublié ou... jeté, sans quoi la location ne pourra se terminer et le client continuera de payer. Un moyen très dissuasif de limiter les mauvaises expériences défrichées par le service Autolib à Paris. Entre chaque client, l'air ambiant dans la cabine est renouvelé pour garantir l'hygiène à bord.

Des batteries à échanger en 3 minutes

Autre point technique important pour la définition de ce nouveau service, les batteries ne se rechargent pas dans l'auto, mais elles sont amovibles et remplacées selon le principe du battery swapping. Elles sont rechargées dans les camions qui viennent les échanger : une opération qui prend 3 minutes (6 packs de 8 kilos chacun). L'autonomie de 140 km devrait demander en moyenne un échange tous les 3 jours lorsque le service sera en place, dès la fin de l'année pour les premiers opérateurs à Paris.


 
Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

Good News by Netmedia Group

La rédaction vous recommande

Retour haut de page