Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

  • Imprimer

Alexis Malmezat met les mains dans le bois

Publié par Julien Ruffet le | Mis à jour le

Un responsable commercial devenu ébéniste : Alexis Malmezat s'est accordé avec son précédent patron pour amorcer sa reconversion. Après une formation en travail du bois, il pose ses valises dans un atelier de Seine-Saint-Denis et crée AL.MA.

Qu'est-ce qu'AL.MA ? Du mobilier contemporain sur-mesure, conçu dans un atelier d'Ici Montreuil en Seine-Saint-Denis. Et l'histoire d'AL.MA, c'est celle d'une reconversion d'un métier dans le tertiaire à une profession manuelle. "J'ai travaillé 6 ans en tant que responsable commercial, cela se passait très bien. Le salaire était confortable, je m'entendais bien avec mes supérieurs et collègues, mais je n'avais aucune perspective d'évolution", se souvient Alexis Malmezat, le créateur d'AL.MA. De ce constat, il se lance à la recherche un nouvel emploi tout en espérant trouver un secteur dans lequel il souhaite foncièrement s'investir.

Alexis Malmezat hésite entre la restauration et l'ébénisterie. Il commence à envisager la création de meubles qu'il a depuis longtemps en tête. "J'ai exposé mon projet à mon supérieur de l'époque qui m'a proposé de faire un contrat Fongecif. [...] Cela a permis de financer ma formation et mon salaire", rappelle l'ébéniste.

Dès lors, il débute une formation à l'INFA, en section bois, qu'il réalise en accéléré pendant 6 mois. En découlent l'obtention d'un CAP et une rupture conventionnelle avec son employeur. Les fonds de cette rupture, Alexis Malmezat les investit dans la création de son entreprise en septembre 2018.

"Dans le secteur de l'art, il faut se faire connaître, il faut produire et cela coûte cher. Alors avant d'être connu, j'ai créé une partie agencement pour gagner un peu d'argent", précise-t-il. Trois ans après la fondation de son entreprise, il recommande à ceux qui le souhaitent de profiter de la jeunesse pour entreprendre. "Il faut tenter ! Même l'échec apporte de l'expérience", selon lui. Concernant la particularité de sa reconversion dans l'artisanat, elle siégerait selon lui dans le fait d'avoir eu l'audace de mettre "les pieds dans le plat".

Vous aussi vous voulez changer de vie et créer votre entreprise ? Profitez gratuitement de la formation Entrepreneur Booster Programme avec le code : EBP-BEABOSS22

La rédaction vous recommande