Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine



  • Imprimer

Nicolas Brait (Civicpower) : "Nous voulons créer une blockchain dédiée au vote"

Publié par Clément Fages le | Mis à jour le

Rendre le vote, et plus généralement la démocratie et la politique plus accessibles grâce au numérique. C'est la volonté de Nicolas Brait, co-fondateur de Civicpower, association dont le but est de fédérer un écosystème technologique tout en faisant la promotion du sujet auprès du grand public, comme en témoigne le lancement du jeu Cryptopolitics.

"83 % des 18-35 ans n'ont pas voté aux dernières régionales. Nos jeunes ne se déplacent plus pour aller dans une école ou un gymnase mettre un papier dans une urne. Ce mode de fonctionnement est trop en décalage avec les habitudes prises sur mobile", constate Nicolas Brait, co-fondateur de Civicpower, association destinée à accueillir des organismes développant des solutions technologiques sur la base de son framework opensource afin de digitaliser le vote, mais a de développer les usages civiques liés à la blockchain, notamment en matière d'enregistrement et de sécurisation des documents administratifs. Civipower héberge ainsi Votelab, solution qui a réalisé une levée de fonds en crypto de 3,5 millions de dollars en 2021.

"Si un jour il faut organiser et sécuriser une éléction nationale qui compte plusieurs millions d'électeurs, nous ne pourrons pas le faire avec une blockchain publique existante, qui ne peut enregistrer qu'une dizaine de transactions par seconde. Nous aurons besoin de développer une blockchain d'infrastructure dédiée au vote, avec notamment la garantie de son anonymat grâce au zero-knowledge proof", indique Nicolas Brait.

Avant cela, Civipower entend bien profiter de l'élection présidentielle pour pousser ses messages sur l'intérêt du vote numérique auprès des élus et du grand public. L'association a notamment profité de l'engouement autour des NFTs pour dévoiler avec Le Gorafi un jeu mobile "play-to-earn", Cryptopolitics, dans lequel les utilisateurs pourront collectionner des personnalités politiques sous la forme de cartes NFT. "Ce jeu a deux objectifs : faire la démonstration de la technologie, et sensibiliser les jeunes par ce jeu mobile. CryptoPolitics est le Sorare de la politique, les joueurs pourront découvrir les personnalités politiques du pays et leurs propositions à l'occasion de débats virtuels. Ils pourront également s'affronter pour remporter des mairies, des régions ou pourquoi pas un pays." Annoncé pour mi-février, le lancement de la bêta du jeu devrait être suivi d'un lancement officiel mi-mars.

La rédaction vous recommande