Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Start-up : comment réussir sa levée de fonds en 7 étapes ?

Publié par Sandrina Gomes Teixeira le - mis à jour à
Start-up : comment réussir sa levée de fonds en 7 étapes ?

En tant que start-up, lorsqu'on a besoin d'un financement important, il est possible de se tourner vers des fonds d'investissement pour lever des fonds. Quelques étapes sont importantes au bon déroulement du tour de table.

Je m'abonne
  • Imprimer

La levée de fonds est la recherche de financement auprès d'investisseurs, qu'ils soient des particuliers, des professionnels ou des institutions. En contrepartie de ce financement, ces investisseurs vont recevoir des parts de l'entreprise et vont désormais détenir une partie de la capitalisation de la startup.

De l'estimation du montant à la recherche d'investisseurs aux négociations, plusieurs étapes sont importantes au bon déroulement de la levée de fonds car c'est une opéation qui prend du temps. Il est possible pour une start-up de réaliser un tour de table si son projet est assez solide et innovant et s'il convainc les investisseurs et potentiels business angels. il faut généralement compter entre 6 et 9 mois pour le bon déroulement du processus.

Les pré-requis de la levée de fonds

Si en tant qu'entrepreneur vous souhaitez lever des fonds, ce n'est pas uniquement pour le plaisir. Il faut avoir un plan de croissance qui demande un certain capital. Que ce soit le renforcement de son positionnement technologique, l'accélération de sa croissance sur un marché concurrentiel, le lancement d'un nouveau produit ou l'expansion à l'internationale, vous devez avoir un projet précis avant de lever des fonds.

C'est ainsi que les investisseurs s'intéresseront à votre projet : ils ne vont pas vous donner de l'argent simplement pour financer la création de votre entreprise. Leur objectif est de réaliser une plus-value sur la revente de vos actions à long terme. Ils réalisent donc un pari sur l'avenir potentiellement prometteur de votre pstart-up et son projet.

1. Estimer le montant à lever

Tout d'abord, il faut savoir quel est le montant à lever pour le tour de table dont votre entreprise à besoin. Identifiez vos objectifs afin de le connaître : appuyez vous sur votre business plan et projetez vos besoins en trésorerie pour les années à venir. Recrutement, expansion à l'internationale ou encore recherche et développement : ces points ont besoin d'un certain financement afin d'être réalisés.

Posez-vous la question : combien allez-vous demander aux investisseurs ? Listez tous vos besoins en trésorerie pour une levée de fonds efficace, qui vous aidera à développer et pérenniser votre activité.

2. Solidifier et rendre crédible votre business

Assurez-vous de la solidité de votre projet professionnel ou de votre start-up, TPE/PME. Cette étape peut être compliquée surtout lorsque vous venez de créer votre entreprise : si vous n'avez pas encore un chiffre d'affaires ou un bilan impressionnant, vous pourriez avoir du mal à convaincre les investisseurs. C'est pourquoi la présence d'un business plan solide peut vous aider.

Si votre société est très innovante dans son secteur, essayez de trouver pourquoi elle mériterait une levée de fonds qui pourrait lui permettre de se développer sur son marché.

3. Préparer des documents pour les investisseurs

L'étape la plus importante est de préparer un business plan, un pitch ainsi qu'un executive summary. Les investisseurs vont surtout regarder vos supports afin de savoir s'ils vont vous financer ou non. Le business plan vous servira à présenter votre projet sous plusieurs pages et le budget prévisionnel. Le pitch est une présentation plus concise de votre projet sous forme de powerpoint qui doit donner envie aux investisseurs d'en savoir plus.

L'executive summary est une synthèse des deux et reprend les éléments clé du business plan. C'est souvent le premier document lu par les investisseurs.

4. Identifier les investisseurs

Vous avez plusieurs options pour votre levée de fonds. Tout d'abord, la love money, qui correspond à l'argent de votre entourage. Deuxièmement, les prêts bancaires qui constituent le financement de votre banque. Troisièmement, la levée de capitaux auprès d'investisseurs comme des fonds d'investissement ou des business angels séduits par le concept de votre entreprise.

Vous pouvez également vous tourner vers une plateforme de crowdfunding, un mode de financement participatif en ligne que vous pouvez mettre en place.

5. Reçevoir la lettre d'intention (LOI) et la due diligence

Si vous recevez une lettre d'intention, vous pouvez vous estimer heureux : un investisseur confirme son intérêt pour financer votre start-up. En général, ce document contient :

  • Le montant de la levée de fonds
  • Les titres émis en contrepartie
  • Le calendrier des prochaines étapes
  • Les changements prévus au niveau de l'entreprise après la levée de fonds

Cependant, une lettre d'intention ne veut pas non plus dire que vous allez lever les fonds. L'investisseur peut toujours retirer son engagement.

La due diligence consiste à réaliser un audit complet de votre entreprise, que ce soient les aspects juridiques ou technologiques.

6. Signer une clause de confidentialité

En général, un fonds d'investissement ne voudra pas que vous criiez son engagement sur tous les toits. C'est pourquoi une clause de confidentialité ou « non-disclosure agreement » peut être signée. Le but est de garantir le secret des négociations en cours, et c'est le début de la confirmation de votre levée de fonds.

Une fois cette clause signée, vous pourrez débuter les négociations. Vous recevrez un pacte d'associés qui est une version développée de la lettre d'intention.

7. Etre en phase de négociations et de closing

Cette étape peut prendre plusieurs mois. L'activité de l'entreprise se doit de fonctionner pendant cette période. C'est là où les parties vont se mettre d'accord sur tous les détails de la levée de fonds. Comme les investisseurs veulent avoir une raison d'investir, ils voudront avoir leur mot à dire sur les décisions les plus importantes prises au sein de l'entreprise.

Le closing représente le bouclage de la levée de fonds. Une fois tous les documents signés, l'opération peut avoir lieu et les fonds peuvent être levés.

Ça y'est : vous avez réalisé votre levée de fonds ! En attendant d'avoir touché le million, continuez de développer votre activité au mieux et de vous mettre sur vos projets les plus importants.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande

Retour haut de page