Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Waam embellit le monde des cosmétiques

Publié par Céline Tridon le - mis à jour à
Waam embellit le monde des cosmétiques

Entre démarche d'impact sociétal et sourcing précis de matières respectueuses de l'environnement, Waam fait coup double. Ses ambitions ont des retombées positives tant en France qu'en Afrique.

Je m'abonne
  • Imprimer

Pour un shampooing nourrissant, prenez une base de lavage neutre, de la poudre d'hibiscus, de la poudre de citron et quelques gouttes d'huile essentielle de citron. Mélangez, appliquez, rincez. Effet beaux cheveux maximal, impact sur l'environnement minimal. Comment ? Grâce à Waam qui a décliné une gamme de produits pour favoriser la cosmétique DIY (Do It Yourself, ou l'art et la manière de faire les choses soi-même). « J'ai créé l'entreprise en 2016, dans l'idée de partager les ressources naturelles du monde entier, présente Dieynaba Ndoye, la fondatrice de Waam. Waam est une marque inclusive et multiculturelle. L'objectif est aussi d'avoir une utilisation de ces ressources la plus saine possible. »

En assemblant des produits « purs », on écarte la nécessité d'y ajouter des conservateurs ou autres ingrédients synthétiques. D'ailleurs, l'entrepreneure veille scrupuleusement au sourcing des matières premières. « La première matière que j'ai utilisée était le beurre de karité. D'emblée, j'ai sélectionné les coopératives avec lesquelles je travaillerais, privilégiant celles qui du relèvent du commerce équitable et favorisent l'autonomie des femmes », ajoute Dieynaba Ndoye.

Du Mali au Sénégal, la dirigeante a continué dans cette démarche au fil des années. « Le sourcing des fournisseurs est un moment d'échanges et de rencontres. C'est important d'être alignés sur les mêmes valeurs, insiste Dieynaba Ndoye. Waam aide aussi les coopératives dans leurs process industriels pour être plus efficaces et réduire leur impact le plus possible. Par exemple, nous avons incité la coopérative qui fournit le beurre de karité à utiliser des cartons pour le transport de la matière première, plutôt que des seaux ou des bidons en plastique. »

Waam travaille aussi sur la mise en place d'une bourse pour aider les femmes ouvrières des coopératives, lors de leur fin de carrière.

Innovation

Jusqu'en France, l'entrepreneure souhaite avoir un impact le plus positif possible. En témoigne la démarche du « shopping solidaire » : 1% de l'ensemble des ventes du site marchand de Waam est reversé à une association. Si Dieynaba Ndoye garde secrets les résultats du web, elle assure qu'il « correspond à une part importante du chiffre d'affaires global. »

La marque est aussi distribuée en pharmacie et dans les points de vente Monoprix. « Depuis 2016, nous enregistrons une croissance moyenne de 50 % minimum par an. Notre effectif actuel est de 25 collaborateurs, mais une dizaine de postes seront ouverts d'ici la fin de l'année. Nous espérons d'ailleurs atteindre les 20 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2025 », ajoute Dieynaba Ndoye.

Elle espère y parvenir en accentuant l'innovation grâce à la chaine R&D intégrée à l'entreprise, dont la dernière création, Magic Powder (soit des poudres à activer sous l'eau de la douche ou du robinet) réduit drastiquement la consommation d'eau lors de sa fabrication. Enfin, Waam envisage de s'ouvrir à l'international. Déjà présente en Belgique, elle veut toucher toute l'Europe et prépare pour cela une levée de fonds...

Waam
Produits de cosmétiques
Savigny-sur-Orge (Essonne)
Dieynaba Ndoye, présidente, 47 ans
SAS
Création en 2016
25 salariés
CA 2021 : NC
Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande