Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

[Success Story] LDLC, l'entreprise familiale devenue leader de l'e-commerce informatique

Publié par Colin de Korsak le | Mis à jour le
[Success Story] LDLC, l'entreprise familiale devenue leader de l'e-commerce informatique

Retour sur le parcours de cette entreprise familiale qui s'est imposé en une vingtaine d'années comme un acteur majeur des produits high-tech. Des débuts dans le domicile des parents à la centaine de magasin, le vendeur de matériel informatique s'est développé en diversifiant ses activités.

Je m'abonne
  • Imprimer

Fondée en 1996, LDLC s'est imposé en une vingtaine d'années comme le leader français dans la vente de matériel informatique en ligne. L'entreprise familiale a connu ses débuts à Lyon dans l'appartement de Laurent de la Clergerie, le fils aîné. Diplômé en sciences économiques et ingénieur électronique, ce passionné d'informatique a commencé à acheter du matériel électronique et à le revendre en ligne.

Soutenu par sa famille, il lance le site LDLC. com, une start-up. Il s'entoure de sa soeur qu'il nomme directrice administrative et de son frère, qui est aujourd'hui directeur général du groupe. Le garage des parents sert alors à stocker les produits destinés à la vente. L'entreprise connaît un succès dès ses premiers pas et compte 10 ventes le premier mois, puis 30 celui d'après. Pour financer la croissance de sa jeune société, Laurent de la Clergerie remporte un prix organisé par le magazine Paris Match et obtient 15 000 euros.

Cette somme lui permet d'ouvrir en 1998, deux ans seulement après sa création sa première boutique physique à Lyon. Dans cette émission diffusée sur M6, le fondateur de LDLC se fait passer pour un demandeur d'emploi en reconversion auprès de ses salariés :


La diversification des activités de LDLC

Au tournant du millénaire, LDLC entre en Bourse sur le Marché Libre de la Bourse de Paris. Cette décision lui a permis de lever 3 millions d'euros. Cette même année, le groupe a élargi ses activités en intégrant le site d'informations Hardware.fr, renforçant ainsi son expertise en informatique. Puis en 2001, la société lyonnaise s'attaque au marché des professionnels en lançant le site LDLC. pro, destiné aux entreprises, aux administrations et aux revendeurs.

Au fil des années, LDLC a continué à se développer, franchissant le cap des 100 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2004. Par ailleurs le groupe a de nouveau étendu ses activités en créant DLP Connect, entreprise d'installation électrique, de réseau informatique, de vidéosurveillance et de domotique. De la même façon, la société a lancé Anikop, une entreprise spécialisée dans le traitement des titres prépayés, puis Maginéa, site dédié à l'équipement de la maison. Pour accompagner son développement, le groupe a également mis en place sa propre plateforme de logistique. En 2006, dix ans après sa création, LDLC a ouvert sa 2e boutique à Paris.

Lancement dans la franchise et acquisitions de LDLC

Pour croître et augmenter sa présence physique en boutique, LDLC s'est lancé dans la franchise en 2012. Cette année a marqué un tournant, avec une refonte du site internet de l'entreprise et une nouvelle identité visuelle. Dès l'année suivante, l'entreprise a ouvert une troisième boutique à Villefranche-sur-Saône, et a atteint les 200 millions d'euros de chiffre d'affaires. En ouvrant des magasins chaque année, LDLC a franchi le cap des 50 boutiques en 2019.

En parallèle de son développement de réseau de boutique, la société a racheté ses principaux concurrents. En effet, le groupe a fait l'acquisition de Materiel.net en 2016, puis BIMP en 2017 et enfin Top Achat en 2020. Cette stratégie a permis à LDLC de se positionner comme le leader français de commerce informatique et high-tech.

En plus de toutes ces activités, le groupe a lancé sa propre école dédiée à l'entrepreneuriat. À l'initiative de Laurent de La Clergerie, cette formation de 3 ans prépare à plusieurs métiers de cadres.

En 2023, le groupe compte près de 1100 collaborateurs et 15 enseignes. De plus, l'entreprise a enregistré un chiffre d'affaires de 266,9 millions d'euros au premier semestre 2023-2024. La majeure partie de ce chiffre est réalisée en BtoC (77 %) et 30 % en BtoB, assurant un certain équilibre à l'entreprise. Sur cette période, LDLC a acquis plus de 140 000 nouveaux clients. En outre, le panier moyen de ses consommateurs est de 488 euros, soit le montant le plus haut connu par le groupe.

La société est présente en Europe dans 6 pays et possède 107 magasins. Elle traite jusqu'à 25 000 colis par jour grâce à ses 46 000 mètres carrés de logistique.

Par ailleurs, l'entreprise a été élue 10 années consécutive « service client de l'année » par les Trophée QualiWeb. Enfin, les salariés de la société bénéficient depuis 2021 d'une semaine de quatre jours de travail.

Les enjeux 2024 de LDLC

Pour l'année 2024, le groupe espère capter de nouvelles parts de marché pour devenir la marque high-tech préférée du grand public. Afin d'y parvenir, LDLC entend capitaliser sur le contrat de naming qui lie la marque à la salle omnisports LDLC Arena, antre de l'Asvel. De plus, le géant de l'e-commerce compte sur le lancement d'un 3e spot publicitaire pour gagner en popularité. Voici un spot publicitaire de LDLC diffusé récemment :


Aussi, l'entreprise souhaite poursuivre la montée en puissance de ses activités de logistique. Pour cela, elle ambitionne d'investir 6 millions d'euros. Enfin, la société a pour objectif de préserver sa solidité financière et optimiser son modèle économique. Pour réaliser cet objectif, LDLC est entré en négociation pour racheter la marketplace Rue du Commerce.

 
Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

Good News by Netmedia Group

La rédaction vous recommande

Retour haut de page