Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Entrepreneurs, pourquoi créer son entreprise au Danemark ?

Publié par Sandrina Gomes Teixeira le - mis à jour à
Entrepreneurs, pourquoi créer son entreprise au Danemark ?

Situé dans le Nord de l'Europe, le Danemark offre un accès direct au marché de l'Union Européenne, comptant une multitude de clients. Le pays bénéficie d'un soutien constant de l'État pour les TPE et les PME, ce qui en fait un endroit idéal pour entreprendre. La preuve ? Quelques 30 000 entreprises voient le jour chaque année !

Je m'abonne
  • Imprimer

C'est l'un des pays les plus heureux du monde avec la Finlande et l'Islande. Mais c'est également un pays idéal pour créer son entreprise. Le Danemark possède l'un des taux d'inflation les plus bas des pays de l'Union Européenne. C'est également le 11ème pays du monde ayant le plus gros PIB (source : business-cool). Si vous ne savez pas parler danois, pas de panique : l'anglais est courant là-bas. Skype, Maersk ou TechCrunch sont des entreprises danoises qui ont réussi. Découvrez les caractéristiques entrepreneuriales de ce pays et comment créer votre société au Danemark.

L'entrepreneuriat inculqué dès le plus jeune âge au Danemark

L'entrepreneuriat n'est pas une mince affaire au Danemark : le pays y accorde beaucoup d'importance. C'est pourquoi il met en place des cours d'enseignements entrepreneuriaux dès le plus jeune âge aux jeunes danois. Pour commencer, la prise d'initiatives est très encouragée au Danemark. L'erreur est humaine et les Danois le savent : ils ne craignent pas d'entreprendre un nouveau projet. Le système scolaire étant assez libre, les enfants sont indépendants très tôt. Le système de notations apparaît bien plus tard qu'en France, afin de ne pas bloquer les élèves sur une note, mais plutôt sur un axe d'amélioration.

Au lycée, les élèves peuvent assister à des cours d'entrepreneuriat. Ils sont formés à la création d'entreprise. Les Universités danoises proposent également des formations pour les jeunes entrepreneurs ambitieux. Le système scolaire est très innovant par rapport à la France : les bacheliers ont eu le droit d'utiliser internet pendant leur examen. Le but du système scolaire danois est d'enseigner les nouvelles technologies dès le plus jeune âge.

Les avantages à entreprendre au Danemark

Le Danemark détient le record de rapidité de création d'une TPE/PME : trois jours. La France n'est pas si loin, avec une moyenne de trois jours et demi. La plupart des démarches administratives se font en ligne, ce qui facilite grandement le processus de création d'une société. L'État n'hésite pas à aider les start-up, TPE et PME grâce à de nombreux dispositifs, y compris les entrepreneurs étrangers avec notamment le dispositif Start-up Denmark.

Le recrutement se fait également très facilement grâce à une flexisécurité et une flexibilité du système danois. Les licenciements sont faciles, et trouver des salariés hautement qualifiés et instruits est aussi simple. Dû à un indice de corruption les plus bas du monde (source : statista), les crédits sont très souvent accordés par les banques danoises. Ce qui permet aux entrepreneurs d'emprunter pour lancer leur société.

Les différentes formes juridiques d'entreprise au Danemark

Il existe plusieurs formes juridiques similaires aux formes françaises au Danemark :

  • Enkeltmandsvirksomhed : entreprise individuelle créée par un particulier qui en assume la pleine responsabilité.
  • Ivaerksaetterselskab (IVS) : Société anonyme à responsabilité limitée, généralement utilisée pour les start-up. Le capital social minimum à avoir est de 1DKK (couronnes danoises).
  • Aktieselskab : Société à responsabilité limitée, le capital minimum à avoir est de 500 000 DKK. Cette forme juridique s'apparente à la SA.
  • Anpartsselskab (ApS) : Société anonyme créée par au moins un actionnaire, le capital minimum à avoir est entre 40 000 et 80 000 DKK. Cette forme juridique s'apparente à la SARL.
  • Kommanditselskab (K/S) : Société en commandite dont les associés commandités dirigent. Les commanditaires sont des investisseurs.
  • Interressentskab (I/S) : Partenariat avec plusieurs propriétaires. Ces derniers sont responsables des dettes de la société.

Les démarches pour créer une entreprise au Danemark

Si vous êtes résident européen, vous n'aurez pas besoin de visa pour créer votre entreprise au Danemark. Il suffit de présenter votre carte de séjour européenne, qui vous donne le droit de vous implanter n'importe où en Union Européenne. En revanche, pour vous expatrier plus de trois mois, vous devrez réaliser certaines démarches, la plupart d'entre elles s'effectuent en ligne, les procédés administratifs pour créer sa société au Danemark étant hautement simplifiés . Il faut à l'entrepreneur, pour commencer, un numéro CPR, qui servira de carte de résident. Celui-ci peut se récupérer sur internet si vous êtes résident de Copenhague, ou dans la mairie de votre ville de résidence. Ce numéro permet de vous identifier, il est indispensable à la création d'une entreprise. Vous devrez ensuite récupérer votre NemID. Cette démarche peut également s'effectuer en ligne, ou auprès d'organismes compétents tels que le centre de service des citoyens ou à la banque.

Les entrepreneurs devront ensuite s'acquitter d'un compte NemKonto ou « compte facile ». C'est un compte bancaire qui leur permettra de recevoir des paiements du secteur public, comme des réductions de taxes. Les entrepreneurs peuvent déposer leur capital social sur ce compte bancaire. Une fois ces étapes réalisées, il suffit de se rendre sur le site danois virk.dk, le registre des nouveaux commerces. Le site internet demandera des informations sur l'entreprise qu'il faudra communiquer.

Les secteurs porteurs pour entreprendre au Danemark

Le Danemark est un pays possédant une multitude de secteurs porteurs, grâce à son haut PIB. Les secteurs de la vente, de l'exploitation pétrolière et du transport maritime sont des secteurs à fort potentiel, au même titre que ceux de la technologie de l'informatique et de la communication, de l'industrie pharmaceutique, des énergies renouvelables et de la recherche et du développement. D'autres secteurs à fort potentiel comme la construction écologique peuvent intéresser les entrepreneurs.

Les meilleures villes pour créer son entreprise au Danemark

Au-delàs des paysages variés et de la nature, vous trouverez des villes idéales pour entreprendre au Danemark. Certaines villes présentent des avantages pour les entrepreneurs. Tout d'abord, la capitale, Copenhague, offre un large éventail d'aide aux sociétés. Nous pouvons citer le Copenhagen Business Club, qui offre des formations et des conseils aux entrepreneurs. La ville est extrêmement bien placée sur le plan logistique, avec des liens vers l'Europe continentale, les pays baltes et la Scandinavie.

Århus, une ville sur la côte Est de la péninsule de Jutland, est connue pour l'art et la culture. C'est la deuxième plus grande ville du Danemark, qui possède le taux de survie des start-up le plus élevé du pays. Odense, ou « sanctuaire d'Odin », est l'une des plus anciennes villes du Danemark. Employant 3900 personnes et regroupant 133 TPE, PME, ETI et grands groupes, la ville possède un secteur fleurissant de la robotique et de l'automatisation industrielle. C'est un emplacement idéal pour les entreprises du secteur technologique de la santé par exemple.

L'imposition des entreprises au Danemark

Concernant la fiscalité de la société danoise, l'impôt sur les bénéfices est de 25%. La TVA est également de 25%. De plus, les expatriés peuvent bénéficier d'un régime fiscal spécial durant 3 ans (avec un impôt autour de 33%, ce qui est beaucoup moins que les Danois). Un représentant local résident danois est requis pour la création de son entreprise, surtout si vous n'êtes pas encore résident au Danemark.

Start-up Denmark, un dispositif pour aider les nouvelles entreprises étrangères

Dans le cas où vous n'êtes pas résident Européen (hors UE/EEE et en Suisse) , le programme Start-up Denmark est dirigé par le ministère des Entreprises et de la Croissance et le ministère de l'Immigration, de l'Intégration et du Logement. Ce programme permet aux entrepreneurs étrangers de lancer une start-up au Danemark en obtenant un permis de séjour d'une durée de deux ans, prolongeable de trois ans. Pour y participer, il faut soumettre un plan d'entreprise et attendre l'évaluation d'un expert danois.

Il faudra ensuite postuler au programme et demander un permis de séjour à l'Agence danoise pour le recrutement et l'intégration internationale. Le processus d'approbation dure à peu près quatre semaines. Une fois l'approbation reçue, l'entrepreneur est libre de s'installer au Danemark et créer une start-up.


Le Danemark en quelques données :

Capitale : Copenhague

Autres villes principales : Århus, Odense, Aalborg

Superficie : 42 951 km²

Indicatif téléphonique : +45

Reine : Margrethe II

Population : 5,857 millions (2021)

Monnaie : Couronne Danoise (DKK)

Langue officielle : Danois

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande

Retour haut de page