Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Créer son entreprise en Argentine, la marche à suivre

Publié par Sandrina Gomes Teixeira le - mis à jour à
Créer son entreprise en Argentine, la marche à suivre

Entreprendre en Argentine est plus compliqué qu'en France, car il y a plus de démarches administratives. Un visa est nécessaire pour travailler et vivre dans le pays pour les entrepreneurs français.

Je m'abonne
  • Imprimer

L'Argentine est un pays idyllique où il fait bon vivre et travailler. Aujourd'hui, plus de 220 sociétés sont implantées dans le pays au travers de filiales. Pour entreprendre facilement en Argentine, il est recommandé d'avoir un associé local afin d'aider à la création d'une entreprise. Pour les sociétés, il n'y a pas de capital minimum exigé par la loi, bien qu'il soit difficile de créer un business sans au minimum 3 000 pesos de capital. Retour sur les démarches administratives pour créer son entreprise en Argentine.

Obtenir un visa pour entreprendre en Argentine

Il existe deux types de visas pour créer sa société en Argentine.

Le visa de travail est valable un an et est prolongeable. Il est nécessaire de demander un permis de séjour avant de faire la demande de visa. Il faut garder en tête que certains frais seront à payer. Les documents à présenter lors de la demande sont :

  • Le permis de séjour
  • Un passeport valide
  • Trois photos d'identité
  • Un certificat de bonne conduite et un affidavit attestant l'absence d'un casier judiciaire
  • Un contrat de travail (fait par un associé local s'il y en a un)
  • Un certificat de naissance
  • Un certificat de mariage et de divorce le cas échéant
  • Une copie certifiée de diplômes ou de titres professionnels

Il faut également obtenir un DNI (Documento Nacional de Identidad) qui s'obtient au registre de l'État Civil à Buenos Aires. La démarche est rapide mais payante.

Un autre visa qu'il est possible de demander pour rester dans le pays de manière plus officielle, le visa permanent. Il est difficile à obtenir, sauf s'il y a un parent ou un conjoint de nationalité Argentine, ou si l'entrepreneur dispose d'un visa d'investisseur.

La demande se fait à l'office national de l'immigration et il y a des conditions à remplir. Il faut avoir plus de 18 ans et avoir été résident temporaire pendant au moins deux ans et pouvoir le prouver. Les documents nécessaires à présenter lors de la demande de visa sont :

  • Un certificat de naissance certifié par le consulat d'Argentine en France
  • Une photocopie des papiers d'identité
  • Une preuve de résidence dans le pays précédent
  • Une preuve de garantie financière
  • Le cas échéant, le certificat de naissance des enfants
  • Le cas échéant, le visa d'investisseur.

Pour obtenir le visa d'investisseur, il faut investir un minimum de 1.500.000 ARS (Peso Argentin) dans une activité ou un secteur lié aux biens et/ou aux services.

Les formes juridiques Argentines

L'Argentine propose quatre formes juridiques bien distinctes les unes des autres. On les retrouve également en France, ce qui facilite pour nos entrepreneurs locaux la création d'entreprise dans le pays.

Emprededor individual (Entrepreneur individuel)

Pour être entrepreneur individuel, il faut s'enregistrer en tant que Monotributista ou Responsable Inscripto auprès de l'AFIP (Administración de Ingresos Públicos)

Sociedad de Responsabilidad Limitada (SARL)

La SARL est la forme juridique la plus simple et son coût est peu élevé. Il est cependant impossible d'être coté en Bourse.

Sociedad Anonima (SA)

La Sociedad Anonima demande des prérequis plus nombreux que la SARL et demande un investissement plus élevé. Il est cependant possible d'être coté en Bourse. Pour cette forme juridique, il est obligatoire de présenter des bilans et de tenir un registre des actions.

Sociedad por Acciones Simplificada (SAS)

Cette forme juridique est arrivée en 2017 en Argentine. Cette nouveauté rend la tâche plus simple car il est possible de créer une Sociedad por Acciones Simplificada en ligne en 24h, même seul.

Les démarches administratives pour créer sa société en Argentine

Comme dans tout pays, il est nécessaire de vérifier la disponibilité du nom de l'entreprise auprès de l'inspection générale des sociétés. Il faut ensuite préciser le nombre d'associés et faire certifier leur signature auprès d'un notaire agréé.

Il faut déposer au moins 25% du capital initial à la banque Nationale d'Argentine et récupérer une preuve du paiement pour la présenter. Pour continuer dans ses démarches, l'entrepreneur doit publier un avis de création d'entreprise dans le journal officiel du pays. C'est le même principe que pour une annonce légale en France, excepté que celle-ci se fait avant l'enregistrement de l'entreprise. Les frais d'incorporation sont de 100 pesos.

Enregistrer son entreprise en Argentine

Au Registre du Commerce en Argentine à Buenos Aires, il faut y inscrire sa société. Des livres sont nécessaires à la création d'une entreprise : l'entrepreneur doit acheter un registre pour les procès-verbaux entre associés et dirigeants, un livre pour la TVA des acheteurs et des vendeurs, un livre de comptes et un journal de bord. Il est ensuite possible d'obtenir un formulaire du Collège des notaires et de demander à un notaire de soumettre les livres de l'entreprise à l'inspection générale des sociétés.

Se procurer un numéro fiscal au Bureau National des Impôts est indispensable : l'entrepreneur obtient un CUIT ; un code d'identification fiscale. La démarche peut se faire en ligne, il faut par la suite renseigner le DNI et le numéro d'identification fiscale. S'inscrire à la caisse de sécurité sociale est obligatoire pour les entreprises, il faut donc s'inscrire au CUIL , l'équivalent argentin de la sécurité sociale française.

Les entrepreneurs doivent s'enregistrer sur la taxe sur la valeur ajoutée locale auprès de l'administration des Recettes Publiques à Buenos Aires. Il faut ensuite s'inscrire au SUSS (Sistema Unico de Seguridad Social) en ligne. Il est important de souscrire à une assurance pour les risques professionnels qui couvre les accidents de travail, on appelle ça Aseguradora de Riesgos del Trabajo. Une fois ces actions terminées, il faut soumettre le livre des salaires au ministère du travail (Direccion General del Empleo).

Les secteurs porteurs d'Argentine

Les secteurs où le business va bien sont ceux des biens intermédiaires et de l'équipement. On compte parmi ces secteurs l'agroalimentaire, l'automobile, le nucléaire et l'aérospatial.

Les services proposent également beaucoup d'opportunités de business, notamment dans les secteurs de la finance, des assurances, les professions libérales et le secteur du bien-être de la personne.

Les villes où créer son entreprise en Argentine

Buenos Aires est le centre politique est économique du pays. Avec une économie dynamique, le principal pilier est le secteur des services, qui représente 74% du PIB de l'Argentine.

Concordia est une ville située dans la province d'Entre Rios. En plein développement, toute l'économie repose encore sur l'agriculture. La ville attire maintenant de nombreux touristes et le nombre d'expatriés y est en constante augmentation.

Mendoza est la capitale de la viticulture en Argentine : les touristes viennent d'ailleurs pour les vins.

Rosario, la troisième plus grande ville d'Argentine, héberge de grandes multinationales telles que General Motors, ICI oui encore Petrobras. La plupart des habitants sont des expatriés.

Entreprendre en Argentine n'est pas une tâche aisée mais ce n'est pas impossible. Aujourd'hui, 80% des Français dans le pays sont installés à Buenos Aires. S'installer dans une province en voie de développement peut mener à quelques avantages fiscaux.


L'Argentine en quelques données :

Capitale : Buenos Aires

Autres villes principales : Córdoba, Concordia, Rosario, Mendoza

Superficie : 2 791 810 km²

Indicatif téléphonique : +54

Président de la Nation : Alberto Fernández

Population : 47 327 407 habitants

Monnaie : Peso Argentin (ARS)

Langue officielle : Espagnol


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande

Retour haut de page