Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Qui est Marc Simoncini de « Qui veut être mon associé ? » ?

Publié par Sandrina Gomes Teixeira le - mis à jour à
Qui est Marc Simoncini de « Qui veut être mon associé ? » ?

L'émission « Qui veut être mon associé ? » est diffusée sur M6 depuis le mercredi 5 janvier. Elle met en lumière des start-up novatrices et innovantes ayant un besoin en financement et en accompagnement. Marc Simoncini fait partie du juré de l'émission.

Je m'abonne
  • Imprimer

Juré depuis la première édition de « Qui veut être mon associé ? », Marc Simoncini a déjà investi dans plusieurs start-up. Fondateur du site internet de rencontres Meetic, il a un parcours entrepreneurial digne de ce nom et est rapidement devenu un Business Angel iconique. Lumière sur cet entrepreneur de renom aux nombreux accomplissements.

Marc Simoncini, son parcours académique

Marc Simoncini, à l'origine, n'était pas forcément l'homme le plus doué à l'école. Malgré sa famille très académique, il redouble sa quatrième ainsi que sa classe de première au lycée. Il obtiendra même son baccalauréat D aux épreuves de rattrapage. Mais il ne se découragera pas pour autant : friand de l'univers informatique, il entame des études à SUPINFO à Montreuil et en sort diplômé en 1984.

Les premières expériences entrepreneuriales de Marc Simoncini

L'entrepreneur fonde sa première société à 22 ans, CTB, à Dijon. Spécialisée dans la fourniture de services minitel, l'entreprise ne rencontre pas le succès escompté. En 1985, la société subit une liquidation judiciaire pour défaut de paiement d'un de ses gros clients.

Marc Simoncini ne baisse pas pour autant les bras. Il fonde en 1989 SSII Opsion Innovation. La jeune pousse développe des solutions interactives sous UNIX (un système d'exploitation open-source). Malheureusement, elle peine à trouver du succès rapidement. Mais ce manque de succès n'est que de courte durée.

En 1996, Marc Simoncini développe iFrance avec SSII Opsion Innovation. C'est l'un des premiers hébergeurs de sites internet en France. C'est cette période qui marquera la rencontre entre le jeune fondateur et Xavier Niel. Contrairement à ses deux précédents essais, iFrance rencontre un succès inespéré, même en dehors de nos frontières. La société est reconnue non seulement en France, mais aussi en Belgique et en Suisse. Le boom d'internet au début des années 2000 contribue à ce succès, et Marc Simoncini y voit une opportunité de business : il revend iFrance à Vivendi Universal pour 45 millions d'euros et 1 000 000 d'actions de Vivendi, dont 300 000 sous condition. L'entrepreneur quittera rapidement Vivendi par la suite. Il interviendra ensuite en tant que Business Angel pour donner suite à sa récente vente.

Marc Simoncini et son aventure Meetic

L'investisseur fonde Meetic en 2001, plus par passe-temps que par réel intérêt. En effet, il ne voyait pas de réel potentiel en Meetic. Il avait néanmoins un réel besoin d'argent, les actions Vivendi s'étant effondrées et son emprunt pour faire fonctionner Meetic devenant de plus en plus urgent à payer. Il savait qu'il se frottait à énormément de concurrence, mais son concept novateur et son marketing qui se démarque de celui des autres ont fait le succès de la plateforme.

Leader du marché en France dès les premières années de création de Meetic, Marc Simoncini étend ses services dans d'autres pays francophones tels que la Belgique, la Suisse ou encore le Québec. Il attaque par la suite le marché européen et international. L'introduction en bourse de la société se fait en 2005.

En 2006, avec Meetic Group, l'entrepreneur rachète des sites de rencontre à l'étranger. On peut nommer ParPerfeito au Brésil, e-friends.net en Chine, Lexal aux Pays-Bas et deux ans plus tard, Neu.de en Allemagne et DatingDirect au Royaume-Uni.

Il revendra en 2011 70% de ses parts de Meetic à Match.com, son plus gros concurrent, détenteur de Tinder notamment. Il fonde en parallèle l'École Européenne des Métiers de l'Internet (EEMI) avec Xavier Niel (Free) et Jacques-Antoine Granjon (vente-privee).

Marc Simoncini ne s'arrête pas aux sites de rencontre

Friand des investissements, Marc Simoncini créé fin 2009 le fonds d'investissement Jaïna Capital, qui investit dans des modèles économiques novateurs. Il ne cesse d'investir dans des start-up de l'univers high-tech. Entre temps, l'investisseur devient actionnaire de Winamax.

En 2012, l'entrepreneur, souhaitant diviser par deux le prix de l'optique en France, créé Sensee. C'est un site d'e-commerce vendant des montures et des verres correcteurs pour les lunettes.

Sa dernière aventure entrepreneuriale en date est Angell. Passionné de vélo depuis toujours, l'investisseur et entrepreneur est très sensible aux enjeux écologiques et de mobilité. Il a même lancé le pari qu'en 2025, les grandes capitales européennes n'accueilleront plus de véhicules thermiques.

Angell créé des vélos hauts-de-gamme électriques innovants. Avec une autonomie de 70km, un écran connecté et un dispositif anti-vol, Marc Simoncini souhaite révolutionner le vélo électrique et devenir une véritable référence de mobilité écologique. L'objectif de l'entrepreneur était de lever 20 millions d'euros début 2020, mais il ne réussit qu'un tour de table de 10 millions d'euros. L'un des investisseurs est SEB Alliance. Il vend le double de ses prévisions en vélos et ambitionne de s'étendre à l'international.

Marc Simoncini, un habitué de « Qui veut être mon associé ? »

Juré de la première heure, Marc Simoncini est présent depuis la première édition de « Qui veut être mon associé ? », en 2020. C'est l'un des seuls investisseurs présents depuis la première saison, aux côtés de Delphine André et Eric Larchevêque.

Dans l'émission, il explique : « Je fais très attention au dossier dans lequel je rentre et je veux absolument que ce soit un dossier qui puisse avoir un impact réel, mesurable sur la biodiversité, la nature, le climat... Je veux investir que dans ce type de projet désormais. ». Il met donc l'accent sur les projets portant sur la préservation de l'environnement et l'innovation.

Marc Simoncini est un entrepreneur de renom qui a révolutionné les sites de rencontre en France. Il continue désormais d'investir dans des sociétés innovantes via son fonds d'investissement Jaïna Capital.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande

Retour haut de page