Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Comment se protéger en tant que travailleur indépendant ?

Publié par Sandrina Gomes Teixeira le - mis à jour à
Comment se protéger en tant que travailleur indépendant ?

En tant qu'entrepreneur indépendant, on peut s'exposer à plusieurs risques : problèmes de santé, périodes sans revenus, accidents causés aux tiers... Il est primordial de bien se protéger en tant que travailleur indépendant afin de ne pas faire face à des complications lors de son activité.

Je m'abonne
  • Imprimer

Santé, prévoyance, retraite... Les travailleurs indépendants ne doivent pas négliger leur couverture. Protéger son patrimoine personnel est également important car selon le statut juridique choisi par l'entrepreneur, ce dernier peut être engagé. Il existe plusieurs manières de se protéger en tant qu'entrepreneur indépendant afin d'assurer ses arrières en cas de problème. Que ce soit au niveau de la couverture santé ou de la protection des biens, plusieurs assurances existent pour couvrir les potentiels frais à régler. La protection du chef d'entreprise est différente selon son statut.

Protéger sa santé en tant qu'indépendant

Depuis le 1er janvier 2018, le travailleur indépendant est automatiquement affilié au régime général de la sécurité sociale, au même titre que les travailleurs salariés. Pour être remboursé, il faut suivre correctement tous les parcours de soins traditionnels comme avoir un médecin traitant et une carte vitale par exemple. La sécurité sociale ne prend en compte qu'une partie des frais de santé.

C'est pourquoi il est également conseillé de souscrire à une mutuelle complémentaire ou à une assurance santé et ce, pour que tous les frais puissent être pris en charge. Il existe plusieurs offres que l'indépendant devra analyser avec attention afin de trouver celle qui lui correspondra le mieux. Cela peut représenter un budget important, mais aussi beaucoup d'économies dans les parcours de soin de santé.

Protéger le patrimoine personnel de l'indépendant

Selon le statut juridique choisi, le patrimoine personnel de l'entrepreneur indépendant peut être engagé :

  • L'entreprise individuelle (EI) est la forme juridique la plus simple pour un entrepreneur. En effet, ce statut demande peu de démarches administratives et la création d'une activité devient beaucoup plus facile. Malheureusement, ce statut ne fait pas de distinction entre personne physique et personne morale. Il n'y a donc pas de séparation juridique au niveau des biens. Afin d'éviter que son patrimoine personnel soit engagé, surtout vis-à-vis de sa résidence principale, l'entrepreneur indépendant peut décider de remplir une déclaration d'insaisissabilité auprès d'un notaire.
  • Pour les entreprises unipersonnelles à responsabilité limitée (EURL), les sociétés par actions simplifiées unipersonnelles (SASU) ainsi que pour les entreprises individuelles à responsabilité limitée (EIRL), le patrimoine personnel n'est pas engagé en cas de saisie. Seuls les biens professionnels seront concernés car le statut juridique protège le patrimoine personnel de l'entrepreneur.

Avant de choisir son statut juridique, il est important de prendre connaissance de ses différentes caractéristiques.

Protéger l'indépendant vis-à-vis des tiers

Un indépendant peut causer des dommages à des tiers et être soumis à des frais importants à régler. C'est pourquoi certaines catégories professionnelles sont obligées de souscrire à une assurance de responsabilité civile professionnelle (RC Pro), telles que les professions de santé ou juridiques. Même si ce n'est pas obligatoire pour les autres, cela reste vivement conseillé.

Si l'indépendant commet une erreur face à un tiers, les conséquences financières peuvent être lourdes. Selon le type d'activité, plusieurs assurances sont disponibles. La meilleure solution reste de souscrire à une assurance multirisques professionnelle pour être certain d'être assuré dans un maximum de cas de figure.

Protéger ses revenus en tant qu'indépendant

En tant que travailleur et entrepreneur indépendant, il peut arriver qu'il y ait des périodes sans revenus. Ce sont des périodes où il n'y a pas de clients. Depuis le 1er novembre 2019, les indépendants bénéficient, sous certaines conditions, de l'assurance chômage. Il est possible de souscrire à une assurance chômage privée pour se protéger encore plus.

Prospecter régulièrement permet à l'indépendant de se protéger en cas de manque de clients. S'il accepte d'avoir plusieurs clients à la fois, il fait en sorte de ne pas avoir de trous dans son activité. Il faut tout de même faire attention à ne pas se surmener et à apprendre à gérer son temps efficacement.

Protéger la retraite de l'indépendant

Augmenter sa retraite est possible grâce aux plans d'épargne retraite (PER). Un indépendant peut souscrire au PERIN (Plan d'épargne retraite individuel), qui est adapté à son statut. Il existe des avantages fiscaux. Le détenteur du plan peut bénéficier de la possibilité de récupérer son épargne avant sa retraite si l'un de ces événements survient :

  • Expiration des droits au chômage
  • Cessation d'activité non-salariés à la suite d'une liquidation judiciaire
  • Décès du conjoint ou pacsé
  • Une invalidité du détenteur, de son conjoint, pacsé ou de ses enfants
  • Le surendettement du détenteur.

Dans le cas où l'indépendant embauche des salariés, il peut opter pour le Plan d'épargne retraite collectif (PERECOL).

Il est indispensable en tant que travailleur indépendant de se protéger soi, sa santé et son patrimoine personnel. L'entrepreneur doit entamer toutes les démarches nécessaires à sa protection et se renseigner avant même de débuter son activité.

 
Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

Good News by Netmedia Group

La rédaction vous recommande

Retour haut de page