Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Histoire d'entreprise : la chute de Nokia

Publié par Antoine Fonfreyde le - mis à jour à
Nokia
© Adobe Stock
Nokia

Nokia, qui a régné sur le marché des téléphones mobiles pendant des années, a connu un déclin aussi rapide que son ascension. Retour sur les faits marquants de cette entreprise emblématique, du succès à la déroute.

Je m'abonne
  • Imprimer

Nokia, leader incontesté du marché de la téléphonie mobile pendant près de deux décennies, a fini par chuter lourdement, victime de sa propre stratégie et d'une concurrence de plus en plus agressive. Dans cet article, nous vous proposons de revenir sur les faits et dates clés qui ont marqué l'histoire de cette entreprise finlandaise, de son apogée à son déclin.

Les années fastes de Nokia : innovation et domination

Les débuts fulgurants de Nokia remontent au début des années 1990. La société, fondée en 1865 en Finlande, se lance pleinement dans la téléphonie mobile et connaît rapidement un succès phénoménal grâce à des innovations technologiques et à une stratégie commerciale agressive. Le Nokia 3310, sorti en 2000 (un an plus tard en France), est l'un des produits emblématiques de cette époque.

Adobe Stock

Nokia 3310


Au début des années 2000, Nokia est synonyme de téléphone portable. La marque finlandaise est leader sur le marché avec une part de marché de près de 50% en 2007. Nokia a su innover et proposer des produits adaptés aux besoins des consommateurs : téléphones robustes, avec une longue autonomie et des fonctionnalités innovantes pour l'époque, comme les premiers appareils photo intégrés ou les lecteurs MP3.

Durant cette période, Nokia investit massivement dans la recherche et le développement, ce qui lui permet de proposer régulièrement de nouveaux modèles et de rester à la pointe de la technologie. L'entreprise finlandaise est également pionnière dans le domaine des smartphones, avec le lancement du Nokia 7650 en 2002, qui intègre un appareil photo et un écran couleur, ou encore le Nokia N95 en 2007, qui propose une véritable expérience multimédia.

Le tournant du smartphone et la concurrence accrue

L'arrivée de l'iPhone d'Apple en 2007 et le lancement du système d'exploitation Android par Google la même année marquent un tournant dans l'industrie de la téléphonie mobile. Nokia tarde à réagir face à cette nouvelle concurrence et mise sur son propre système d'exploitation, Symbian, qui peine à séduire les consommateurs. La firme finlandaise perd progressivement des parts de marché.

En 2011, Nokia s'associe avec Microsoft pour développer des smartphones sous Windows Phone. Malgré des appareils de qualité, comme la gamme Lumia, cette alliance ne parvient pas à inverser la tendance, et Nokia continue de perdre du terrain face à Apple et aux fabricants de smartphones Android. Les retards accumulés par Nokia dans le développement de nouveaux produits et la faible adoption du système Windows Phone contribuent à ce déclin.

La concurrence asiatique, notamment de la part de marques telles que Samsung, Huawei et Xiaomi, vient également fragiliser la position de Nokia sur le marché. Ces nouveaux acteurs proposent des smartphones à des prix compétitifs et avec des caractéristiques techniques souvent supérieures à celles des produits Nokia. Face à cette concurrence accrue, la marque finlandaise peine à se différencier et à convaincre les consommateurs.

Le déclin et la cession de la division mobile

Les ventes de Nokia ne cessent de chuter au fil des années. En 2012, l'entreprise annonce une perte record de 4,9 milliards d'euros. Il s'agit de la première perte annuelle subie par Nokia depuis son entrée dans le secteur des téléphones mobiles en 1992. Les parts de marché de Nokia s'érodent rapidement, passant de 49% en 2007 à moins de 5 % en 2013.

Face à cette situation, Nokia cède sa division mobile à Microsoft en 2014 pour 5,4 milliards d'euros. Cette opération marque la fin de l'épopée de Nokia dans le domaine des téléphones mobiles. La marque finlandaise se recentre alors sur d'autres secteurs d'activité, notamment les réseaux de télécommunication et la cartographie avec sa filiale HERE. Cette stratégie de diversification permet à l'entreprise de retrouver une certaine stabilité financière et de développer de nouvelles compétences dans des domaines porteurs.

En 2020, Nokia annonce une nouvelle stratégie et une nouvelle organisation de manière à se renforcer dans les domaines des réseaux mobiles et fixes, des services cloud et réseau, et des technologies brevetées. La même année, l'entreprise nomme également un nouveau PDG, Pekka Lundmark.

De plus, Nokia s'attelle à la restructuration de ses activités et à la réduction de ses coûts. L'entreprise supprime de nombreux emplois et ferme plusieurs sites de production et de recherche pour se concentrer sur les domaines où elle dispose d'un avantage concurrentiel.

Toutes ces mesures se sont avérées payantes. Elles ont en effet permis à Nokia de dépasser ses objectifs financiers en 2021 et d'afficher une croissance de son chiffre d'affaires comme de sa rentabilité. La firme a par ailleurs amélioré sa position concurrentielle dans le domaine de la 5G et signé plusieurs contrats importants avec des opérateurs comme T-Mobile, Verizon ou Orange.

Un renouveau timide et l'incertitude

En 2016, la marque Nokia fait son retour sur le marché des smartphones et des téléphones mobiles grâce à un accord de licence avec la société finlandaise HMD Global. Cette dernière lance plusieurs modèles de smartphones Android et des rééditions de téléphones emblématiques, comme le Nokia 3310. Elle propose également des modèles originaux et innovants, comme le Nokia 8.3 5G, le premier smartphone du monde à supporter toutes les bandes de fréquences 5G. Le choix de se tourner vers le système d'exploitation Android, largement adopté par les consommateurs, permet à Nokia de revenir dans la course.

Nokia

Nokia 8.3 5G


Malgré quelques succès d'estime, la marque Nokia peine à retrouver sa gloire d'antan sur un marché désormais dominé par d'autres géants tels qu'Apple, Samsung, Huawei ou Xiaomi. La part de marché de Nokia reste très faible, et l'avenir de la marque dans le secteur des smartphones est incertain.

Pour tenter de se démarquer de la concurrence, Nokia mise sur l'innovation et la qualité de ses produits. La marque propose notamment des smartphones dotés d'appareils photo performants, comme le Nokia 9 PureView, équipé de cinq capteurs photo, ou le Nokia 7.2, avec sa triple caméra. De plus, Nokia continue d'investir dans la recherche et le développement pour proposer des technologies de pointe, telles que la 5G, dans ses nouveaux modèles de smartphones.

L'importance du marché émergent et des téléphones d'entrée de gamme

Nokia tente également de se différencier en se concentrant sur les marchés émergents et les téléphones d'entrée de gamme. La marque finlandaise a historiquement été populaire dans ces régions grâce à la robustesse et à la simplicité d'utilisation de ses téléphones. En ciblant ces marchés, Nokia espère attirer une clientèle en quête de produits abordables et fiables.

Dans cette optique, Nokia propose des téléphones à des prix compétitifs, avec des fonctionnalités basiques mais essentielles pour une utilisation quotidienne. La marque mise également sur la nostalgie en rééditant certains de ses modèles emblématiques, qu'elle modernise. Le Nokia 3310 de 2017 dispose par exemple d'un écran couleur, d'un appareil photo et d'une batterie plus performante que l'original. Ces téléphones rencontrent un certain succès auprès des consommateurs, mais ne suffisent pas à compenser la perte de parts de marché dans le secteur des smartphones.

Afin de renforcer sa présence sur le marché, Nokia noue également des partenariats stratégiques avec d'autres acteurs de l'industrie. L'alliance avec HMD Global est un exemple de cette approche, permettant à Nokia de revenir sur le marché des smartphones sans avoir à gérer directement la production et la distribution de ses appareils.

En outre, Nokia s'associe à d'autres entreprises pour développer des solutions technologiques innovantes, notamment dans le domaine des réseaux de télécommunication. Par exemple, l'entreprise finlandaise collabore avec le géant américain Qualcomm pour développer des solutions 5G et avec le groupe industriel allemand Siemens pour créer des équipements de réseau.

On retrouve aussi la société dans des secteurs plus inattendus tels que la santé, l'éducation ou l'environnement. Nokia collabore par exemple avec AeroFarms pour optimiser la production agricole grâce à la 5G et à l'intelligence artificielle.

L'histoire de Nokia est donc celle d'un géant qui a su régner sur le marché de la téléphonie mobile pendant des années, avant de connaître un déclin brutal en raison de choix stratégiques contestables et d'une concurrence de plus en plus féroce. Aujourd'hui, malgré un retour timide, l'avenir de la marque Nokia dans le secteur des smartphones demeure incertain, et il est difficile de prévoir si elle parviendra un jour à retrouver sa place parmi les leaders du marché. Les efforts déployés par la marque pour innover et proposer des produits de qualité pourraient toutefois lui permettre de reconquérir une partie de son public et de redorer son blason dans les années à venir.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande

Retour haut de page