Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

5 start-up qui font l'agritech et la foodtech de demain

Publié par Julien Ruffet le

Hectar est un accélérateur dans le domaine agricole. Sa première promotion accueille 11 start-up qui bénéficient d'ateliers, d'espaces d'expérimentation et de conseils d'experts. Elles y développent l'agriculture et la foodtech de demain. Présentation de cinq d'entre elles.

Je m'abonne
  • Imprimer

Mycophyto mise sur d'étranges champignons

Des champignons face aux engrais

"Il n'y aura pas de souveraineté alimentaire en France sans engrais tricolore", affirme Justine Lipuma, cofondatrice de Mycophyto. Aujourd'hui, le pays est dépendant des engrais azotés chimiques qui viennent en majorité de Russie. Alors pour fertiliser les sols et offrir une alternative, la jeune pousse produit des biostimulants à base de champignons. "Ceux-ci grandiront avec la plante et multiplieront les échanges avec la terre en captant et restituant des nutriments", explique l'entrepreneure.

Un produit et un service

Doctorante en microbiologie, Justine Lipuma a notamment étudié le lien entre les plantes et les micro-organismes du sol. Et a souhaité mettre ses connaissances à profit en créant un produit à destination des agriculteurs. "J'ai fondé l'entreprise avec Christine Poncet. Ensemble, nous avons signé notre premier contrat en 2017, le modèle économique s'axant sur un produit qui est notre innovation (soit un liquide présentant 30 espèces de champignons). Nous proposons aussi du service avec une partie audit et conseil", ajoute-t-elle.

De précieux concours

Pour se financer, la deeptech a gagné une quinzaine de concours lui permettant d'empocher 3,3 millions d'euros, en plus d'une levée de 1,4 million d'euros en 2019. "Nous avons des concurrents indirects, comme l'industrie des fertilisants et des biostimulants, mais ces produits ne sont pas biologiques et ne peuvent pas être couplé à la nature", relate la cofondatrice. Face à une concurrence qui se développe outre-Atlantique, Mycophyto accélère son changement d'échelle et s'apprête à recruter 15 collaborateurs d'ici 2023. Avec 20 contrats de signés, l'entreprise souhaite entrer en bourse afin de ne plus être dépendante des levées de fonds.

Repères

Solution de biostimulants à base de champignons

Mougins (Alpes-Maritimes)

Justine Lipuma, présidente, 34 ans

SAS > Création en octobre 2017 > 12 salariés

CA 2021 : 265 000 €

Je suis journaliste pour Be a Boss depuis 2020. J'aime y découvrir des parcours et des profils divers et variés. Ainsi, j'anime [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

Retour haut de page