Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Beaboss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Publié par le | Mis à jour le

Je m'abonne
  • Imprimer

Donner du sens au travail

Le confinement a révélé chez beaucoup de salariés une véritable réflexion sur le sens de leur travail et leur sentiment d'utilité. 83% d'entre eux jugent important qu'une entreprise comme la leur soutienne des causes d'intérêt général, comme certaines l'on fait pendant la crise sanitaire. Cela intervient également dans la problématique actuelle, initié notamment par la loi Pacte, d'inciter les entreprises à s'interroger sur leur raison d'être.

Malheureusement, encore un dirigeant sur quatre n'a toujours pas prévu de réfléchir au sein de son entreprise sur la manière dont il peut contribuer à donner le sentiment à ses salariés d'être utiles aux autres. Dans l'attente d'engagements plus forts, les salariés ont également des espérances envers des réflexions, sur de nouveaux modes d'organisation du travail (comme le télétravail). Même si le développement est en route, on constate que l'engagement est lié au sentiment d'utilité.

Dans ce contexte post-confinement, les chefs d'entreprises devront donc maintenir la motivation de leurs équipes afin de retenir les talents. Il est urgent que les entreprises répondent à cette quête de sens.

Les aspirations post-confinement des salariés

Le maintien de l'emploi devient la première préoccupation des salariés, 30% le citent en premier. Par la suite intervient le niveau de salaire qui reste une préoccupation forte, suivi par la peur de perdre son emploi. À noter que dans ce contexte difficile, les salariés évoquent de plus en plus des conditions de travail comme un facteur d'inquiétude. En outre, les aspirations des salariés n'ont pas forcément évolué avec la crise sanitaire. Par exemple, 78% souhaitent prendre plus de temps pour eux, ce qui laisse présager certains rééquilibrages plutôt que des bouleversements profonds des habitudes.

*Méthodologie : La 14e édition de l'Observatoire social de l'entreprise a permis de sonder près de 400 chefs d'entreprise (dirigeants de petites, moyennes et plus grandes structures, dans tous les secteurs d'activité du privé) et 1000 salariés du secteur privé (échantillon représentatif de la population des salariés du secteur privé en matière de sexe, d'âge, de catégorie socio-professionnelle, de catégorie d'agglomération et de région). L'enquête a été réalisée par téléphone et Internet après la levée du confinement, du 19 mai au 10 juin 2020.

Je m'abonne

Julien Ruffet

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG