Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

8 conseils avant de se lancer dans le bilan de compétences

Publié par le - mis à jour à
8 conseils avant de se lancer dans le bilan de compétences

Se lancer dans un bilan de compétences ne doit pas être pris à la légère. Pour maximiser ses bénéfices et garantir le succès de cette démarche, il est essentiel de suivre quelques conseils.

Je m'abonne
  • Imprimer

Entamer un bilan de compétences permet de faire le point sur sa vie professionnelle, dans les moments de doute ou parfois tout simplement pour connaître ses possibilités d'évolutions professionnelles.

  • Soyez ouvert à l'introspection : Le bilan de compétences implique une profonde introspection et un cheminement personnel. Vous serez amené à examiner votre parcours, vos compétences, vos intérêts et vos aspirations. Soyez prêt(e) à remettre en question certaines de vos croyances ou de vos choix antérieurs. L'objectif est de prendre du recul pour mieux avancer. Et cela demande beaucoup de courage.
  • Rendez-vous disponible : Le bilan de compétences n'est pas une démarche à entreprendre précipitamment, il nécessite d'y accorder du temps. En effet, selon la réglementation française, il doit durer 24h, avec un accompagnement qui varie généralement entre 2 à 4 mois.
  • Surmontez votre peur de l'inconnu : Beaucoup de personnes craignent de ne pas trouver leur voie. Mais ils peuvent se rassurer, la méthodologie d'un bilan est tellement bien faite que ce dernier débouche toujours sur ce qui est bon pour la personne. A la fin : soit la personne réalise qu'elle est bien là où elle est et elle souhaite évoluer au sein de son entreprise, soit elle se rend compte que le travail qu'elle effectue lui convient mais que c'est son environnement professionnel qui ne lui va pas. Parfois, elle comprend qu'elle s'est complètement trompée de voie ou, dernier cas de figure, elle s'aperçoit qu'elle est faite pour s'installer à son compte.
  • Choisissez un professionnel en qui vous avez confiance : Il est important d'échanger avec plusieurs référents avant de sélectionner le professionnel qui vous accompagnera. Un bilan est une étape importante dans la vie, d'où la nécessité d'être en confiance avec la personne. Assurez-vous également que le référent soit certifié et possède une solide réputation. Le choix de la bonne personne vous garantira un accompagnement de qualité.
  • Choisissez la meilleure formule en termes d'heures d'accompagnement et de travail personnel : il existe différentes formules de bilan, à définir en fonction de sa personnalité. Les personnes très autonomes ont besoin d'heures de coaching moins importantes. Quoi qu'il en soit, il y aura toujours du travail personnel à effectuer entre deux séances, avec de nombreux tests (psychométriques, de compétences, des enquêtes métiers) à réaliser.
  • Explorez de nouvelles opportunités : Un bilan de compétences peut ouvrir des portes insoupçonnées. Soyez prêt(e) à explorer de nouvelles opportunités professionnelles, à sortir de votre zone de confort et à envisager des chemins que vous n'aviez pas imaginés auparavant. La diversité des perspectives est une richesse.
  • Allez au bout de votre nouveau projet professionnel : Un bilan peut vous amener à repartir de 0, il est donc important d'avoir en tête qu'il faudra sortir de votre zone de confort et aller au bout de votre projet. Pour certaines personnes s'étant trompées de voie, cela implique parfois de reprendre ses études. Sur tout le territoire, des acteurs de la transition professionnelle peuvent prendre en charge cette formation.
  • Trouvez le financement : Il existe différentes formules pour financer son bilan de compétences. Celle que tout le monde connaît, c'est le CPF, Compte Personnel de Formation. Le bilan peut également être pris en charge par son entreprise dans le cadre du plan de développement des compétences. Un chef d'entreprise peut quant à lui utiliser les OPCO (Opérateur de Compétences), qui sont des organismes agréés par l'État. Et parmi les autres possibilités de financement, on retrouve : l'Aide individuelle à la formation (AIF-Pôle Emploi) pour les demandeurs d'emploi, l'ANFH pour le personnel de la fonction hospitalière, l'Agefiph qui concerne aussi bien les salariés que les demandeurs d'emploi en situation de handicap et enfin, pour une personne qui n'aurait pas accès à ses leviers, il reste l'auto-financement.

En conclusion, un bilan de compétences peut être un catalyseur pour votre épanouissement professionnel et personnel. En suivant ces conseils, vous maximiserez vos chances de réussite et vous vous doterez des outils nécessaires pour naviguer avec succès dans le monde du travail en constante évolution. N'hésitez pas à investir du temps et des efforts dans cette démarche, car elle peut être l'étincelle qui illuminera votre avenir.

Riche d'un parcours de plusieurs années, en tant que responsable en relations publiques, déléguée hospitalière, directrice régionale puis chef d'entreprise, Christine Wolfersperger a pu appréhender la place de l'humain dans l'entreprise. Elle a développé un sens de l'observation, de l'écoute, du ressenti, avec une aptitude à analyser la personnalité de ses interlocuteurs. Ce socle l'a conduite à devenir praticienne PNL (des outils pour accompagner au changement et à la transformation de soi), manager coach (processus libérateur) et formatrice en Bilans de compétences (structurer et organiser son futur professionnel). Depuis plusieurs années, Christine accompagne les salariés dans le développement de leurs connaissances d'eux-mêmes et met en lumière tout le plein potentiel de leurs compétences par le biais de bilans personnalisés.

 
Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

Good News by Netmedia Group

La rédaction vous recommande

Retour haut de page