Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Histoire d'entreprise : la chute de Casino

Publié par Colin de Korsak le | Mis à jour le
Histoire d'entreprise : la chute de Casino

Retour sur un géant de la grande distribution, qui figurait parmi les leaders de son secteur en France, avant de connaître un long déclin. Décryptage de la trajectoire d'un acteur historique de l'économie dans l'Hexagone.

Je m'abonne
  • Imprimer

Casino est l'une des plus vieilles entreprises en France. Sa création par Geoffroy Guichard remonte à la fin du XIXe siècle, en 1898. La société des Magasins du Casino et établissement économiques d'alimentation voit le jour à Saint-Etienne. Dans les années qui suivent, Casino invente la première marque distributeur en France et ouvre ses premières usines. Il faut attendre 1948 pour voir le premier magasin Casino à Saint-Etienne, puis en 1960 pour le premier supermarché à Grenoble et en 1970 le premier hypermarché à Marseille.

Pour se développer, Casino a mené une stratégie d'acquisition. Le groupe devient actionnaire à 21 % de Monoprix en 1997 et acquiert Leader Price, Franprix et Spar la même année. Puis Casino reprend l'enseigne de commerce de proximité Vival en 1998 et Cdiscount en 2000.

Dans le même temps, l'entreprise se développe à l'international en s'implantant en Amérique du Sud en Uruguay et en Argentine avec la marque Disco. Aussi, la société devient actionnaire à 25 % du groupe de distribution colombien Exito et brésilien GPA. Dans les années 2000, Casino continue de croître en Amérique du Sud. En effet, le groupe français reprend l'enseigne brésilienne de vente en gros Assai et devient actionnaire majoritaire d'Exito. Parallèlement à ses activités de distribution, Casino fonde GreenYellow, une filiale dédiée à la production d'énergie à la performance énergétique.

Les Échos présentaient le groupe dans cette vidéo :


Le déclin et la chute de Casino

Cette stratégie de développement a été menée par Jean-Charles Naouri, actionnaire historique et P.-D.G. du groupe depuis 2005. Cependant, c'est cette stratégie qui conduit le groupe à sa perte. En rachetant ses concurrents, Casino s'est développé par une croissance externe. Les acquisitions d'enseignes ont été financées par la dette, précise le journaliste Olivier Dauvers dans La Dépêche. Néanmoins, les résultats de l'entreprise n'ont pas permis de rembourser cette dette et ont plongé Casino dans une spirale sans fin. Les dirigeants ont eu les yeux plus gros que le ventre, en menant des implantations dans plusieurs pays, sans que les résultats financiers de Casino puissent le permettre et offrent assez de garanties.

De plus, l'entreprise stéphanoise propose des tarifs trop élevés sur ses produits par rapport à ses concurrents comme Carrefour ou Leclerc. Ces prix ont repoussé les clients, et n'ont pas permis la rentabilité des magasins. En réaction de la faible affluence dans ses magasins, Casino a continué à augmenter ses prix. Surtout, ces mauvais résultats n'ont pas permis à l'entreprise d'investir dans ses propres magasins pour les moderniser. Ainsi, Casino a perdu progressivement des parts de marché, passant de 11 % en 2018, à moins de 6 % en 2023.

Dans ce podcast, Le Parisien explique les raisons de la chute de Casino :


La vente des magasins Casino

Casino a été forcé de se séparer de dizaines de supermarchés, hypermarché et de cesser certaines de ses activités, en France et à l'étranger. Une procédure de sauvegarde a été entamée en 2019 et a conduit à la vente de Leader Price. Aujourd'hui l'entreprise vend peu à peu ses magasins. Intermarché et Auchan se positionnent pour en reprendre une bonne partie. Mardi 19 décembre 2023, l'intersyndicale de Casino a annoncé que les supermarchés seraient vendus au premier mai 2024 et les hypermarchés au premier juin 2024.

Cette chute implique un plan social. Le groupe comptait encore plus de 200 000 employés dans le monde en 2020. En outre, Casino possèdait encore 12 000 magasins dans 80 pays en 2022.

 
Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

Good News by Netmedia Group

La rédaction vous recommande

Retour haut de page