Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Les NFT, une opportunité pour les entreprises ?

Publié par le | Mis à jour le
Les NFT, une opportunité pour les entreprises ?

Les NFT, ou jetons non fongibles, agitent la sphère crypto-financière depuis plusieurs mois. S'ils ont déjà de nombreux adeptes, quelles opportunités peuvent-ils offrir aux entreprises ? Décryptage avec Karl Toussaint du Wast, conseiller en gestion de patrimoine et spécialiste en cryptomonnaies.

Je m'abonne
  • Imprimer

Ils se vendent par millions et chamboulent le monde de la finance virtuelle et des collectionneurs. Les NFT (Non Fungible Token ou jetons non fongibles) rencontrent actuellement un fort engouement. La raison ? Ils permettent de garantir la propriété numérique unique d'un objet physique ou d'un fichier numérique (texte, photo, vidéo, musique...). Créer des NFT est également relativement simple, peu onéreux et peut rapporter gros. Comme les cryptomonnaies, ces jetons numériques sont basés sur la blockchain. Ils sont notamment très populaires dans les secteurs de l'art, des collectionneurs et des jeux vidéo. " Il y a deux manières d'aborder cette classe d'actifs ultra volatile : comme un investissement ou comme une façon d'authentifier une oeuvre numérique ", résume Karl Toussaint du Wast, co-fondateur de Netinvestissement. Pour autant, cela se limite essentiellement aux initiés et peu de sociétés ont déjà franchi le pas.

Un investissement risqué

" Investir dans les NFT est un phénomène encore très marginal pour les entreprises ", confirme Karl Toussaint du Wast. Et pour cause : ce genre de placement demeure assez hasardeux. " Nous ne conseillons clairement pas aux directeurs financiers d'investir une partie de la trésorerie d'entreprise dans cette classe d'actif qui est très risquée car non contrôlée et non réglementée ", explique le spécialiste en cryptomonnaies. D'autant que de nombreux experts craignent une bulle spéculative autour de ces jetons numériques. " Il est préférable de commencer par s'intéresser aux principales cryptomonnaies, comme le Bitcoin, l'Ethereum ou Cardano, pour se familiariser avec ce genre d'investissements ", conseille Karl Toussaint du Wast, tout en insistant bien sur l'importance de mesurer, en amont, le risque relatif aux cryptomonnaies.

En revanche, éditer et commercialiser des NFT pourrait présenter un intérêt pour les entreprises, en particulier celles vendant des biens de consommation nécessitant une preuve de conformité. " Par exemple, un groupe de luxe pourra vendre des NFT associés à un sac à main afin de garantir son authenticité et son traçage ", illustre Karl Toussaint du Wast.

Une fiscalité encore floue

Côté fiscalité, le régime associé à cette classe d'actif est assez flou et le gouvernement ne s'est pas encore exprimé précisément sur le sujet. " Pour les entreprises, les plus-values liées aux cessions de jetons non fongibles relèvent, a priori, du même régime que celui des plus-values des valeurs mobilières, puisque les cryptomonnaies sont associées à ce régime depuis un an ", avance Karl Toussaint du Wast. Selon l'expert, il devrait y avoir un affinage des règles fiscales courant 2022. " Mais cela ne devrait pas évoluer avant les élections de mai 2022 ", estime-t-il. Encore émergent, le marché des NFT n'a pas fini de faire parler de lui.


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande