Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Les salles d'escalade Arkose prennent de l'altitude

Publié par Julien Ruffet le - mis à jour à
Les salles d'escalade Arkose prennent de l'altitude

Depuis 10 ans, les salles d'escalade ont le vent en poupe. Les jeunes urbains les adorent, le concept est rentable et a fait ses preuves. A l'exemple de l'entreprise Arkose, qui a inauguré sa vingtième salle fin 2021. Entre grimpe et gourmandise, voici quelques clés de ce nouvel eldorado.

Je m'abonne
  • Imprimer

Et si au lieu de courir, on profitait de la pause de midi pour grimper ? Escalader des blocs à quelques mètres du sol, c'est le concept d'Arkose. L'entreprise tricolore fondée en 2013 par Steve Guillou, Samy Camarzana, Lyes Mekesser et Grégoire Belmont développe des "blocparks" partout en France, et pas que.

Des blocs à grimper et des plats à déguster

Leurs espaces de sports axés 'grimpe' accueillent aussi un bar et un restaurant. Une alternative intelligente pour attirer des amateurs d'escalade comme des gourmands venant simplement pour se restaurer. C'était d'ailleurs l'une des pierres angulaires du concept des quatre associés. Certains souhaitaient ouvrir un restaurant et d'autres une salle d'escalade, alors pourquoi ne pas allier les deux en même temps ?

L'entreprise française a ouvert fin 2021 une salle à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) signant ainsi son vingtième complexe. "Un tel projet, c'est 2 millions d'euros d'investissement et une surface de 1 700 m². C'est d'ailleurs la même enveloppe pour chaque ouverture", précise Florian Boussard, directeur de la salle de Boulogne-Billancourt.

La Belgique, l'Espagne et l'Italie ?

Depuis l'inauguration de la première salle à Montreuil (Seine Saint-denis) en 2013, Arkose rêve en grand. La jeune pousse révélait, après une levée de fonds de 10 millions d'euros en 2018, vouloir s'exporter à l'international. C'est chose faite depuis juillet 2021 avec l'ouverture de Bruxelles. Et ce n'est qu'un début... La marque a déjà annoncé s'exporter à Barcelone et à Madrid en cette année 2022. Et en plus de poursuivre son implantation en région parisienne, elle aurait des vues sur l'Italie et en particulier à Milan. Le tout avec un système en propre, donc non franchisé.

En 2018, Arkose s'est même offert un de ses concurrents spécialisé dans l'escalade de voie : MurMur. En effet, le secteur est florissant ! L'Hexagone compte 250 salles d'escalade, une tendance accrue depuis une dizaine d'années. "La crise sanitaire a fortement impacté notre croissance, et ce négativement", regrette toutefois le directeur. Mais la pratique est devenue une véritable alternative aux salles de fitness et continue de séduire les jeunes urbains. "L'arrivée de l'escalade aux Jeux olympiques de Tokyo en 2021 a aussi favorisé la démocratisation du sport", complète Florian Boussard. De cette mode, Arkose et ses 350 salariés en tirent les bénéfices. Et ces derniers, elle les pioche également dans les produits dérivés.

Aussi de la bière, du matos et des voyages !

Notamment avec Oskar, une brasserie parisienne locale et artisanale détenue par la marque. Les bières y sont brassées à Nation, à proximité d'un de leur espace de grimpe, pour le plaisir des papilles. Arkose détient aussi Snap, une marque de vêtements et d'accessoires d'escalade fondée en 1996 et rachetée par l'entreprise en 2017. Enfin, le dernier volet, c'est une agence de voyages : L'escapade. Une manière de proposer des séjours dans la nature, mêlant escalade et gourmandise.

"Nous ouvrons dans des endroits urbanisés et à proximité des transports. Nous sommes adaptés aux horaires de bureaux, c'est-à-dire que nous sommes ouverts de 7 heures à minuit, sans dimanche, ni jour férié", affirme le président de salle. Notons qu'une salle comme celle de Boulogne-Billancourt compte 20 salariés en générant 2 millions de chiffre d'affaires annuel. Alors pour passer un moment seul ou en groupe, ou encore pour inscrire son enfant, l'escalade peut être une solution pour prendre un peu de recul... Ou d'altitude !

Repères

Arkose & Co

Fondateurs : Samy Camarzana (39 ans), Steve Guillou (34 ans), Grégoire de Belmont (45 ans) et Lyes Mekesser (38 ans).

Paris (20e)

SAS > Création en mai 2013 > 350 salariés

CA 2019 : 20 M€

CA 2020 : NC à cause de la crise sanitaire

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande

Retour haut de page