Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

NIFO

  • Imprimer

La NIFO

La méthode de valorisation des stocks NIFO provenant de l’anglais « next in first out » se décline en deux principes : le LIFO qui signifie « last in first out » et le FIFO « first in first out ». Le point sur les principales différences entre ces deux concepts en gestion de stock.

Méthode NIFO, qu’est-ce que c’est ?

Next in first out se traduit en français « prochain entré, premier sorti ». Le terme NIFO renvoie à une méthode de valorisation des sorties de stock consistant à retenir la valeur de remplacement ou la valeur au cours du jour, ou la valeur que l'entreprise accepterait de régler pour avoir le bien. La méthode NIFO permet d'obtenir des coûts de production et de revient proches de la réalité économique. Elle aide aussi à évaluer le prix futur des produits. Cette méthode de valeur de remplacement, généralisée à tous les éléments de coûts, assure à l'entreprise le renouvellement de son potentiel et, donc, évite toute perte de sa substance en cas de vente à un prix au moins égal à son coût de revient complet.

L'administration fiscale française n'admet pas l'emploi de cette méthode pour valoriser les stocks. Ainsi,  diverses règles sont imposées aux entreprises qui l'utilisent pour déterminer leur résultat imposable.

Définition du LIFO et FIFO

L’acronyme LIFO ou « last in first out » est attribué à une méthode de gestion de stock qui part du principe suivant : les produits les plus récemment achetés sont les premiers à être vendus. Ainsi, le dernier lot sera expédié en premier dans le stockage. Cette stock méthode affecte directement les activités de dépôt et de retrait. Elle facilite l’enregistrement de la valeur des stocks dans l’entrepôt. C’est pourquoi elle se présente comme l’un des concepts fondamentaux de la logistique et de la comptabilité analytique. Autre avantage, toutes les opérations peuvent se dérouler dans un seul couloir.

La méthode FIFO, ou « first in first out », est tout simplement l’opposée du LIFO. C’est-à-dire que les produits les plus anciens seront les premiers à être expédiés. La vente des marchandises se fait donc suivant un ordre chronologique bien précis. La méthode FIFO est plus courante, car la rotation des produits est plus fluide.

LIFO ou FIFO ?

Les différences entre FIFO et LIFO, qui sont englobés dans la méthode NIFO stock, sont nombreuses. Le first in first out (FIFO) est le plus utilisé auprès des entreprises. Il implique moins de couches d’inventaire à contrôler et réduit la tenue des registres. En revanche, il augmente l’impôt sur les bénéfices et le revenu.

La méthode last in first out (LIFO) simplifie les bilans et permet de différer le paiement de l’impôt sur le revenu. Lorsque le prix des marchandises est fluctuant, la LIFO method limite les variations de chiffre, car les stocks acquis au prix élevé sont immédiatement vendus. Le choix entre ces deux concepts doit reposer sur les besoins réels de l’entreprise et la nature des produits. Par ailleurs, la comptabilité doit s’en tenir aux règles juridiques et fiscales applicables au domaine d'activité concerné.

Contenus sur le même sujet

La rédaction

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Retour haut de page