Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Charges de structure

  • Imprimer

Les charges de structure

Les charges de structure sont également connues sous deux autres appellations : charge fixe et charge structurelle. Elles désignent les postes de dépenses d’une entreprise qui ne varient pas selon son activité. Tour d’horizon.

Charges de structure : définition et spécificités

Les charges de structure sont des charges liées à l'existence même de l'entreprise et de son outil de production et/ou de distribution. Elles correspondent, pour chaque période, à une capacité de production déterminée. Les charges de structure varient par paliers. Chaque palier indique un changement de structure augmentant (investissement) ou réduisant (désinvestissement) la capacité de production de l'entreprise ou d'une partie de l'entreprise (d'un centre de responsabilité par ex.). Entre deux paliers, l'hypothèse de fixité des charges de structure est couramment admise (ignorance des changements de prix ou de coût de certaines natures de charges fixes). Les charges structurelles sont liées à la structuration et au fonctionnement d’une société. Elles sont en outre payées par mois. Les dépenses suivantes constituent en général les charges fixes :

  • Les intérêts financiers des prêts bancaires ;
  • Les loyers mobiliers et immobiliers ;
  • Les honoraires de certains conseillers ;
  • Les dotations aux amortissements d’immobilisations ;
  • Les rémunérations versées au personnel administratif de l’entreprise ;
  • Les primes d’assurance : assurance des locaux, assurance garantie décennale… ;
  • Les abonnements : magazines, électricité, gaz, téléphone…

Bon à savoir : le gouvernement français a mis en place le décret n° 2021-1430 du 3 novembre 2021 portant sur l’aide dite « coûts fixes rebond ». Son objectif ? Compenser les coûts fixes non couverts des sociétés créées avant le 1er janvier 2019, dont l’activité a été particulièrement affectée par le coronavirus. Les demandes uniques d’aides ont été déposées entre le 1er décembre 2021 et fin janvier 2022 par voie dématérialisée.

Comment calculer la charge de structure ?

Le calcul des charges structurelles d’une société s’effectue généralement à partir d’un compte de résultat comptable ou d’une balance comptable. Pour chacun des comptes de gestion qui composent cette dernière, une ventilation doit être réalisée entre les charges variables et les charges fixes. Pour rappel, les charges variables constituent les dépenses variant selon le volume d’activité d’une société. Elles augmentent quand le chiffre d’affaires ou la production est en hausse.

Par ailleurs, le montant des charges de structure est une notion importante afin de déterminer le seuil de rentabilité ou SR d’une entreprise. Cet indicateur représente le niveau d’activité minimum à partir duquel une société n’est pas en déficit. Il peut être traduit en volume d’activité et en nombre de jours de chiffre d’affaires.

Voici la formule utilisée pour calculer le seuil de rentabilité :

Seuil de rentabilité = (Chiffre d'affaires x Coûts fixes) / Marge sur coût variable

Contenus sur le même sujet

La rédaction

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Retour haut de page