Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Indépendant : comment mieux gérer vos finances ?

Publié par Brand Voice le - mis à jour à
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
brandvoice Indépendant : comment mieux gérer vos finances ?

Il y a quelques années, être indépendant était synonyme de liberté. Aujourd'hui, cela signifie souvent que vous devez gérer votre propre comptabilité et vos finances. Heureusement, il existe des outils et des conseils pour vous aider à mieux gérer votre argent.

Je m'abonne
  • Imprimer

Indépendant, gérez votre compte professionnel

Savoir gérer son compte pro est crucial pour tout indépendant. Après tout, c'est votre entreprise et votre revenu ! Il est donc important de savoir où va votre argent, comment le gérer au mieux et quels sont les outils qui vous aideront à y parvenir.

Comment ouvrir un compte pro ?

Pour ouvrir un compte professionnel, vous aurez besoin :

  • de justificatifs d'identité,
  • de justificatifs de domicile,
  • de justificatifs de votre activité professionnelle,
  • du numéro Siren de votre entreprise.

C'est une procédure très simple et, généralement, gratuite.

Le compte professionnel est-il obligatoire pour les indépendants ?

Si vous êtes indépendant (freelance, auto-entrepreneur), il n'est pas obligatoire d'ouvrir un compte professionnel, mais cela peut être plus simple pour votre gestion financière. Les sociétés devront en revanche se soumettre à cette obligation légale.

Certains fournisseurs et clients exigeront un compte professionnel pour travailler avec vous. Si vous ne disposez pas encore de compte pro, renseignez-vous auprès de votre banque pour savoir si elle propose des offres intéressantes pour les indépendants.

Attention de ne pas confondre compte pro et compte bancaire dédié !


Le compte pro pour séparer l'argent personnel et l'argent de votre entreprise

Si vous ne le faites pas déjà, il est important de séparer votre compte personnel et votre compte professionnel. Cela vous aidera à mieux visualiser vos dépenses et vos revenus, et à mieux gérer votre argent.

Le calcul des entrées et sorties sera plus simple, et vous bénéficierez aussi d'offres bancaires réservées aux professionnels. De plus, si vous devez faire face à des difficultés financières, vous serez moins exposé si vous avez un compte bancaire séparé.

Faites un budget prévisionnel pour mieux gérer vos finances

Avoir un budget prévisionnel est essentiel pour tout indépendant, afin de ne pas vous retrouver dans une situation difficile.

Pour faire votre budget pro, commencez par dresser une liste de vos revenus et de vos dépenses fixes, puis ajoutez les dépenses variables (déplacements, repas, etc.).

Une fois que vous avez fait cela, vous pouvez commencer à établir un budget mensuel. Pour cela, divisez vos dépenses en trois catégories :

  • les dépenses indispensables (loyer, outils pour travailler, crédit, factures, etc.),
  • les dépenses non indispensables, mais nécessaires (nourriture, transport, fournitures, etc.),
  • les dépenses superflues (matériel, shopping, etc.).

Il est important de respecter votre budget pour réussir à épargner. Respecter vos mensualités et mettre de l'argent de côté vous permettra d'éviter les impayés, tant du côté client que du côté entrepreneur.

Si vous êtes indépendant, mensualisez vos dépenses

Mensualiser ses dépenses, c'est-à-dire les automatiser afin de ne pas avoir à se rappeler de les payer, peut être une bonne idée afin d'éviter les impayés et les difficultés financières. Des pénalités pour retard de paiement peuvent aggraver une situation fragile. Les frais de relance et de recouvrement d'une facture impayée seront en effet à votre charge.

C'est un conseil particulièrement valable pour les taxes.

Charges pour les indépendants, gardez-les en tête lors de vos prévisions

Les charges sont les dépenses que vous devez obligatoirement payer tous les mois pour pouvoir exercer votre activité d'entrepreneur. Il est donc important de les prendre en compte dans votre budget et de ne pas les négliger.

Ne les offrez pas sous prétexte de "faire un geste commercial". C'est vous qui les paierez à la fin. Pensez à toujours les inclure dans le calcul de vos devis.

Les principales charges pour les indépendants sont :

  • la cotisation foncière des entreprises (CFE),
  • la TVA si vous y êtes assujetti,
  • l'impôt sur le revenu,
  • la cotisation sociale généralisée (CSG),
  • la cotisation sociale de solidarité des fonctionnaires (CRDS),
  • la cotisation sur la valeur ajoutée des produits énergétiques (CVAE),
  • la taxe d'apprentissage,
  • la contribution à l'audiovisuel public,
  • la redevance pour copie privée.

En cas de difficultés financières, certaines charges peuvent être réduites ou même supprimées. N'hésitez pas à vous renseigner auprès des organismes compétents (CFE).

Coupez les débits différés pour mieux gérer vos dépenses

Les débits différés sont des prélèvements automatiques qui se font tous les mois sur votre compte, par exemple sur une carte bancaire. L'argent n'est pas débité de votre compte au moment du paiement, mais plus tard.

Ils peuvent être une source de difficultés financières si vous ne les gérez pas correctement, car ils peuvent générer des agios.

Pour éviter cela, vous pouvez demander à votre banque de les stopper. Vous pourrez ainsi mieux gérer vos dépenses et ne pas vous retrouver dans une situation difficile.

Faites attention aux dépenses dites "extras"

Les "extras" sont des dépenses que vous ne prenez pas en compte dans votre budget, car elles ne se font pas tous les mois. Il peut s'agir de vacances, d'un achat important de matériel, ou encore d'une réparation.

Soyez vigilant, car ces dépenses peuvent être très importantes et avoir un impact sur votre budget mensuel. Il est donc important de les prendre en compte à l'avance pour pouvoir les lisser.

Épargnez au minimum 10% de vos revenus

Épargner au minimum 10% de vos revenus est indispensable pour faire face aux imprévus. En effet, vous ne savez jamais ce qui peut se passer et il est important d'avoir un matelas financier pour pouvoir y faire face.

Cela peut vous sembler difficile au début, mais vous verrez que c'est possible avec un peu de discipline. Vous pourrez aussi investir dans des supports d'épargne professionnels tels que des livrets, des comptes à terme ou encore des actions.

L'important est de ne pas toucher à cet argent en cas d'imprévu, car vous aurez du mal à le rembourser.

Entretenez de bonnes relations avec votre banquier

Même si vous gérez sainement votre budget, il peut arriver que des imprévus se produisent et que vous ayez besoin d'un crédit par exemple. C'est pourquoi il est important d'entretenir de bonnes relations avec votre banquier.

En effet, ce dernier sera plus à même de vous aider en cas de difficultés financières et de vous proposer une solution adaptée à votre situation, s'il sait que vous honorez toujours vos paiements, et que vous savez gérer votre argent.

En tant qu'indépendant, il est important de bien gérer vos finances pour éviter les écueils financiers. Avoir un compte pro peut vous éviter des difficultés de gestion. Les agios et pénalités pour retard de paiement peuvent en effet vous entraîner dans un cercle vicieux qui sera difficile à rompre.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande