Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Cyberattaques : des dirigeants davantage sensibilisés

Publié par Céline Tridon le | Mis à jour le
Cyberattaques : des dirigeants davantage sensibilisés

S'ils sont plus nombreux à craindre des attaques informatiques, beaucoup de dirigeants estiment également que leur entreprise n'est pas concernée. Une vraie méconnaissance du sujet, donc, sauf pour ceux qui ont déjà été confrontés...

Je m'abonne
  • Imprimer

Alors que les entreprises ont amorcé en 2021 le retour progressif du travail en présentiel, les risques liés à la cybersécurité sont en hausse. 39% des dirigeants déclarent d'ailleurs que ces risques les préoccupent. Ce sont 14 points de plus par rapport à 2020, d'après la nouvelle Grande consultation des entrepreneurs sur la cybersécurité*, proposée par OpinionWay pour CCI France /La Tribune/LCI et dévoilée mercredi 3 novembre 2021.

Toutefois, plus de la moitié des dirigeants affirme que leur entreprise pourrait gérer une cyberattaque. Dans le détail, 18% n'hésitent pas à dire qu'elle pourrait faire face à cette agression sans problème, alors que 34% concèdent qu'elle rencontrerait tout de même des difficultés à la surmonter. Pour 41% des interrogés, l'entreprise se trouverait démunie en cas de cyberattaque.

Aussi, à peine un dirigeant sur deux a mis en place des mesures de défense contre les cyberattaques au cours des 12 derniers mois. Pour l'essentiel, il s'agit de la mise en place ou d'un renforcement de systèmes de sécurité (comme des antivirus, pare-feu, etc.). Ceux qui ne se sont pas encore décidés estiment que leur entreprise n'est tout simplement pas concernée par une cyberattaque. D'autres citent le manque de connaissance en interne sur le sujet (16%), le manque de ressources financières (13%) et la complexité technique du sujet (11%).

La crainte d'une nouvelle attaque

A retenir également : un dirigeant avertit en vaut deux ! La crainte d'une cyberattaque s'exprime davantage auprès de ceux qui y ont déjà été confrontés : 77% des répondants dont l'entreprise a subi un tel évènement craignent les risques liés à la cybersécurité, contre 36% de ceux dont l'entreprise a été épargnée.

Dans les faits, près de 10% des entreprises ont subi une cyberattaque dans les 12 derniers mois. Cette menace ne pèse pas uniquement sur les entreprises de 10 salariés ou plus. Ces dernières sont certes plus nombreuses à déplorer une attaque (12%), mais les entreprises plus petites ne font pas exception : 7% de leurs dirigeants font état d'une attaque au cours de l'année écoulée.

Les attaques recensées par les dirigeants concernés sont variées. 30% témoignent d'une attaque phishing, 22% d'un virus informatique, 19% d'un vol de données présentes sur leurs serveurs. 17% déplorent un piratage de leur site, 15% une attaque aux faux ordres de virement et encore 12% une usurpation d'identité. Dans plus d'un tiers des cas, les dirigeants déclarent que cela a mis en leur activité en difficulté. Une épreuve qui est, le plus souvent, l'affaire de plusieurs jours (23 %), mais qui peut se compter parfois en semaines (6 %) voire en mois (8 %).

*Enquête réalisée par téléphone auprès de 610 dirigeants du 20 au 28 octobre 2021

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande