Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Quels sont les différents types d'entrepreneurs ?

Publié par Sandrina Gomes Teixeira le

Il existe différents types d'entrepreneuriat. Selon le type d'entreprise créée et la manière d'exercer son activité, il est possible de faire partie de l'une de ces catégories ou de vouloir en faire partie. Lorsque l'on devient entrepreneur, on tombe forcément dans une case. Que ce soit auto-entrepreneur, intrapreneur ou encore entrepreneur d'une scale-up, il existe des catégories qui décrivent la manière d'entreprendre.

Je m'abonne
  • Imprimer

L'entrepreneur de petite entreprise

Plusieurs entrepreneurs décident d'ouvrir une petite entreprise dont l'objectif n'est pas particulièrement de grandir. La pérennité de l'activité suffit à l'entrepreneur. Souvent pour des business familiaux, les entrepreneurs de petite entreprise créent leur société avec, habituellement, un apport personnel. Ce dernier peut être complété par un crédit bancaire.

C'est un cadre presque intime : il y a une énorme relation de confiance bâtie entre l'entrepreneur et ses salariés, qui peuvent parfois faire partie de sa propre famille. Cependant, en cas de crise, de lourdes charges peuvent se présenter à l'entrepreneur. Ce dernier ne recevra du profit que si son entreprise en réalise.

L'intrapreneur en entreprise

L'intrapreneur n'est pas un entrepreneur à part entière : c'est un salarié d'une grande entreprise, en général. Il exerce des activités d'entrepreneur au sein de la société, c'est-à-dire qu'il bâtit de nouveaux produits et services au compte de l'entreprise.

Il n'y a pas réellement de risques financiers car l'intrapreneur reçoit toujours son salaire d'employé. Il peut néanmoins être récompensé par son travail en se voyant offrir une prise de participation au capital de la société créée en interne.

L'auto-entrepreneur, éternel autonome

L'auto-entrepreneur travaille seul. Il peut parfois externaliser certaines tâches, comme son administration ou sa comptabilité. L'avantage de l'auto-entrepreneur est qu'il peut travailler de n'importe où, quand il le veut. Il doit tout de même faire preuve d'une rigueur importante afin de mener son business au succès.

Malheureusement, l'auto-entrepreneur présente des revenus instables. Dépendant de ses clients, il n'est rémunéré que lorsqu'il trouve du travail à faire. Il peut arriver qu'il passe plusieurs mois sans avoir aucun client. Il est aussi difficile pour un auto-entrepreneur de concilier vie personnelle et vie professionnelle, pareil au niveau de ses finances. C'est pourquoi la plupart externalisent leur comptabilité et ouvrent un compte professionnel à part.

L'entrepreneur de scale-up

L'entrepreneur de scale-up souhaite ouvrir une entreprise à grande échelle. Il commence en créant une start-up innovante, puis identifie de nouveaux marchés sur lesquels se positionner. Avant cela, il fait de son mieux pour développer au maximum son entreprise sur son marché actuel.

Ce genre d'entrepreneurs utilise les dernières innovations technologiques afin de pousser la croissance de l'entreprise. Ils font appel à des investisseurs externes afin de lever des fonds. Financièrement, c'est un mode d'entrepreneuriat très intéressant dans le cas où l'on souhaite vendre sa société ou vendre des parts, mais c'est un pari difficilement réalisable car la concurrence peut être féroce.

L'entrepreneur en résidence

L'entrepreneuriat en résidence est une alternative à la création d'une start-up. En évitant d'avoir besoin de financement, l'entrepreneur en résidence rejoint une société de capital-risque, de capital-investissement ou encore des accélérateurs de start-up, des cabinets d'avocat ou des écoles de commerce.

L'entrepreneur est recruté pour développer un nouveau business afin de s'assurer que la société dans laquelle il se trouve dispose d'un flux constant de start-up à soutenir. Le poste est transitoire et à court terme, il est destiné à permettre au dirigeant de trouver son prochain rôle tout en gardant une activité.

L'entrepreneur social

L'entrepreneur social a un objectif principal : créer des produits et des services qui seront bénéfiques à la planète et au développement durable. Cependant, ce n'est pas une association : cela reste une entreprise qui a pour but de générer des revenus.

Il peut arriver que l'entrepreneur se concentre tellement sur le fait d'avoir une empreinte écologique positive qu'il en oublie sa stabilité financière. Il peut négliger l'aspect commercial de la société pour se recentrer sur son impact environnemental et sociétal.

Rédactrice web depuis septembre 2022 pour BeaBoss, j'écris sur des sujets relevant des problématiques entrepreneuriales qu'il est possible [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

Retour haut de page