Recherche
Magazine Be A Boss
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Travaux en cours

  • Imprimer

En comptabilité, l’actif du bilan inclut l’écriture des travaux en cours qui, lorsqu’ils ne représentent pas des immobilisations, sont comptabilisés dans le compte 335 ou compte d’en-cours de production de biens. Cette comptabilisation a pour objectif l’annulation des charges de la société en les reportant sur l’exercice comptable de l’année suivante.

Définition des travaux en cours

Les travaux en cours sont des travaux non achevés au moment de la clôture de l'exercice, et dont la valeur figure dans les stocks. À ce titre, ils ne peuvent pas faire l’objet d’une facturation. Dans le compte des résultats, ils sont comptabilisés en tant que variation de stock. Ils sont aussi parfois simplement désignés par les termes « en cours ».

Selon les activités de l’entreprise, les travaux en cours peuvent aussi représenter des commandes ou des prestations de services en cours d’exécution, ou encore des produits qui sont à l’étape de production ou partiellement finis. Ils représentent les coûts liés au processus de fabrication qui comprennent la main-d’œuvre, le prix des matières premières ainsi que les frais généraux. Ils excluent les articles déjà en stock prêts à la vente, ainsi que le prix des matières premières qui ne sont pas encore utilisées dans le processus de fabrication.

Les travaux en cours désignent aussi les prestations ou travaux nécessitant un long processus, comme les travaux de construction

Comment sont évalués et comptabilisés les travaux en cours ?

Les travaux en cours figurant à l’actif du bilan constituent un stock. Ils correspondent généralement au coût de production qui inclut notamment les coûts relatifs aux produits déjà finis, ainsi que les frais généraux de production.

Pour la comptabilisation, plusieurs possibilités existent et le type de compte à utiliser n’est pas le même selon le cas. Cela concerne particulièrement les travaux ou prestations, comme ceux opérés par les entreprises de construction. Si la méthode à l’avancement est retenue, la comptabilisation tient compte du chiffre d’affaires et du résultat, au fur et à mesure que les contrats conclus avancent. C’est la méthode dite d’avancement.

L’autre méthode, dite d’achèvement, fonctionne en comptabilisant le résultat et le chiffre d’affaires seulement lorsque les travaux sont terminés. Il convient de rappeler que les travaux en cours passent à l’état de factures à comptabiliser lorsqu’ils sont terminés.

Calcul des travaux en cours

Il est possible de calculer les travaux en cours à la fin d’un exercice, en utilisant la formule suivante :

Budget – dépenses facturées – coût estimé pour la finalisation des travaux.

Dans certains cas, le résultat du calcul est négatif. Cela signifie qu’il reste des travaux à réaliser, mais que le budget initial n’a pas pu couvrir.

Contenus sur le même sujet

La rédaction

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Retour haut de page